Non au voile ! oui au poulpe ! les poulpistes avec Pierre Desproges

 »

 » Les vacances se passent, pour Pierre, immanquablement en Limousin, chez ses grands-parents paternels, à Châlus (Haute-Vienne). C’est le cadre de cette petite ville limousine qui inspirera son seul roman, Des femmes qui tombent »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Desproges

http://www.desproges.fr/

Avril 1988, avril 2018, 30 ans déjà !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s