« La Haute-Vienne demande le remboursement de sa contribution à la LGV Tours-Bordeaux »

http://www.lepopulaire.fr/limoges/transport/politique/2017/09/15/la-haute-vienne-demande-le-remboursement-de-sa-contribution-a-la-lgv-tours-bordeaux_12550840.html »

 

« Emmanuel Macron a dit stop aux projets LGV. C’est la première fois qu’un Président de la République affiche une position aussi claire et tranchée. Soit. J’ai le droit de ne pas être de son avis sur le fond, mais si l’on suit son raisonnement, alors c’est évident : l’État et RFF doivent nous rembourser dans les meilleurs délais les 5 millions d’euros que le département de la Haute-Vienne, qui pensait à l’époque obtenir ainsi son ticket d’entrée dans la perspective du futur barreau Limoges-Poitiers, avait payé pour Tours-Bordeaux. »

 

Ah ah ! c’est que la priorité est aux transports doux. Non polluants. Le vélo ! je suis un fana du vélo. Je m’y risque même par vent violent. Il suffit de choisir son itinéraire pour avoir toujours le vent dans le dos.  C’est ce qu’on va  lui répondre en haut lieu à notre président Haut-Viennois. Que c’est beau « Haut-Viennois » !

Je constate que Paris est toujours perçue comme l’avenir pour la Haute-Vienne qui n’a pas fait grand chose pour défendre la liaison Atlantique Méditerranée. Pourtant il me semble – y-a-t-il des études à ce sujet ? – que l’époque où les Limousins « montaient » à Paris et sa banlieue pour occuper des postes dans la fonction publique ou para-publique (les concours administratifs leur permettaient de trouver un travail sans avoir de relations) est terminée.

Tiens, il me faudra voir ce qu’il en est des offres/demandes de covoiturage de/vers Limoges selon les grandes villes de France. J’ai été fort étonné du grand nombre d’offres, par exemple, de Nantes à Limoges et même Saint-Yrieix.

Ça pétitionne fort :

« Les élus de l’ouest de la Haute-Vienne et de la Charente Limousine se mobilisent pour la ligne de train Limoges-Angoulême. Une ligne dans un état déplorable selon l’ancien cheminot et maire de Saillat-sur-Vienne Jacques Bertrand : »Cette ligne est dans un état pitoyable. Ici, aujourd’hui, les trains ne roulent qu’à 40 km/h. C’est une honte quand on sait qu’il y a 50 ans, on roulait à 80 km/h ! Là, nous avons des traverses qui sont stockées depuis deux ans dans un coin de la gare au lieu d’être installées sous les rails. Cela prouve qu’il y a un abandon de la part de la SNCF et de l’Etat. »

https://www.francebleu.fr/infos/transports/un-manifeste-d-elus-locaux-pour-defendre-la-ligne-sncf-entre-limoges-et-angouleme-1507565404

Et pendant ce temps … suite aux Assises de la mobilité, on apprend par un tweet du Popu :

« #SNCF : Pas de trains entre #Brive, #Limoges et Paris pour Pâques, l’Ascension et la Pentecôte en 2018 »

Excellent ! excellent ! le Limousin va être à la pointe de la mobilité douce, tout douce. Il y aura des anti-écologie qui prendront leur bagnole, et d’autres, de vrais écologistes,  qui veulent faire quelque chose pour leur pays, profiteront de cette mesure, pour rouler à vélo sur la piste sécurisée le long des voies ferrées.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s