La suppression des maternités en Haute-Vienne et ailleurs

Je recherche l’année de la suppression de la maternité de Saint-Yrieix. Qui sait ?

Je lis sur un rapport de l’INSEE daté du 01/11/2006

« En 1984, 70 % des bébés limousins voyaient le jour dans un établissement hospitalier de Brive-la-Gaillarde ou de Limoges. Aujourd’hui, près de 74 % des accouchements s’y déroulent. Il est vrai qu’entretemps, les maternités de Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne et de Moutier-Rozeille en Creuse ont fermé leurs portes.  »

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1559536

Sur ce sujet :

Les maternités de 1975 à 1996 : un processus de restructuration sur longue période

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er021.pdf

Les maternités : un temps d’accès stable malgré les fermetures

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er814.pdf

« Les disparités des temps d’accès entre départements restent néanmoins fortes et huit départements ont un temps d’accès médian supérieur à 30 minutes »

Pour aller de St-Yrieix à Limoges… !

Pourquoi le nombre de maternités a été divisé par trois en quarante ans

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/01/pourquoi-le-nombre-de-maternites-a-ete-divise-par-trois-en-quarante-ans_4894303_4355770.html

Saint-Junien a encore sa maternité.

https://www.leveil.fr/saint-junien/sante/medecine/2017/04/21/la-maternite-de-saint-junien-un-lieu-ou-la-vie-est-toujours-au-rendez-vous_12373102.html »

« Avec une équipe de 10 sages-femmes et 11 aides soignants auxiliaires en puériculture, la maternité de Saint-Junien assure un excellent encadrement pour les futures et nouvelles mamans  »

A l’époque du babyboum à St-Yrieix, il n’y avait qu’une sage-femme à la maternité de St-Yrieix, ma mère. Il y avait une sage-femme remplaçante. Je me souviens que des dimanches, en route vers le viaduc pour notre promenade, ma mère sonnait à la porte de Madame Chaminade…(pas loin de chez Barris et ses boudins aux châtaignes) et discutait avec elle pour passer les consignes.

La maternité de St-Junien risque de fermer :

« Cependant, c’est l’avenir de la maternité qui inquiète encore plus le maire. Cette dernière, avec 342 accouchements en 2016 est au-dessous du seuil de 450 imposés par les services sanitaires. Aussi, il est nécessaire pour l’Agence Régionale de Santé de réfléchir à son avenir.

: « Ou nous renforçons le nombre d’accouchements qui a baissé en 2016 comme partout en Limousin, ou il faut réfléchir à son fonctionnement en créant un Centre Périnatal de Proximité, selon l’ARS ».

Pierre Allard refuse cette alternative et espère vivement que les chiffres vont se consolider. « Faute de quoi il n’y aura plus de maternité entre Angoulême et Limoges. »

https://www.lepopulaire.fr/saint-junien/sante/2017/01/27/inquietude-autour-de-la-maternite-de-saint-junien_12258837.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s