La bombe tombée sur le Moulinassou à St-Yrieix lors de la dernière guerre

Un lecteur né à St-Yrieix où il a vécu sa jeunesse, H.M. m’écrit :

 

 » Quant à la bombe tombée au Moulinassou je me souviens de ce jour de bombardement. Ma mère (avec beaucoup d’autres personnes) avait couru se cacher dans le taillis autour de l’étang Profond. Ce n’était pas une très bonne idée car les avions allemands ont fait plusieurs passages en rase-mottes en mitraillant le taillis car il pensait qu’il pouvait y avoir des maquisards cachés dans ces lieux. Je me souviens que ma mère nous avait couché avec ma sœur dans un fossé et qu’elle s’était allongée sur nous pour nous protéger. Je me souviens encore très bien des balles qui sifflaient dans les branches au dessus de nous.
Pour ce qui est de la bombe du Moulinassou j’ai toujours entendu dire qu’elle n’avait fait aucune victime, sauf Jean Vignaud (le fils de l’exploitant de carrières) qui en avait gardé un problème d’élocution (léger bégaiement).  »

Quand ?

 » Mes rapports avec les dates ne m’ont pas permis de me souvenir de cette date, mais en feuilletant le livre de Louis Bournazel, Saint Yrieix et le pays arédien
j’ai relevé ceci :
« le 12 juillet (1944) en plein jour, après avoir bombardé Saint Nicolas Courbefy, des avions lâchent huit bombes dont trois seulement explosent, près de
L’Hôtel de Ville, dans le jardin du docteur Lemoine (aujourd’hui annexé au jardin public de la mairie) et au Moulinassou ».
Je peux préciser, presque avec certitude, que c’était dans la matinée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s