« Pourquoi les vaches ne peuvent-elles descendre les escaliers ? »

Un livre de Paul Heiney, EDP Sciences

« du fait de l’organisation de ses genoux l’articulation fléchira en montant l’escalier, mais pas dans la descente. « 

Les éleveurs limousins vont devoir se reconvertir. Entendent-ils sur les radios et télés les discours des amis des animaux et des végans ? Il serait temps.

IMG_2568

De la mouche ou de la vache, quelle est la plus vache ?

Vous avez compris pourquoi les vaches ont une queue !

Alors, il faut qu’ils disent que leurs vaches sont des « animaux de compagnie ». Ils pourront les promener en laisse, leur laisser faire leur bouse sur les trottoirs en toute liberté, et bien sûr les enfermer dans leur logement urbain (ben oui, les éleveurs devront quitter ces campagnes causes de tous nos soucis écologiques avec ces vaches pétantes) pendant qu’ils iront travailler dans un bureau de « Haute Qualité Environnementale ». Ils doivent penser à avoir un seul niveau. Et un ascenseur adéquat. Les escaliers de secours de nos immeubles modernes n’ont pas été prévus pour les vaches. Mais que font-ils à Bruxelles en matière de normes ?

Savent-ils nos éleveurs que les vaches ne peuvent descendre les escaliers ?

Ben oui, figurez-vous, ils le savent ! étonnant, n’est-ce pas aurait dit notre Pierre Desproges de Châlus ! ils savent ce qu’il en est de faire descendre des vaches d’un camion sur le plan incliné. Et ils savent aussi qu’elles n’aiment guère y monter. Je me souviens des embarquements lors de la foire de St-Yrieix. Les coups de bâton pleuvaient. Plus tard il y eut ces boitiers à deux pointes qui envoyaient dans le cuir des bovins quelques volts.

Aiguillon Torero 2000

D’ailleurs maintenant, le paysan du XXIe siècle a des bétaillères dont le plancher s’abaisse jusqu’au sol. Nous avons été transportés dans de telles bétaillères lors d’un spectacle théâtrale dans la campagne bretonne. Quel confort !

 

IMG_1880

Rieux en bétaillère par un soir d’été

http://rieux-bretagnespectacles.fr/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rieux_(Morbihan)

En 2018, reprise du Cercle de craie caucasien. Nous ne le manquerons pas. Avons vu « Le supplice de Chantal », complétement déjanté…avec dîner inclus dans la mise en scène !

 

Ce n’est pas une limousine, mais une bretonne pie noir (pas noire !) , une morbihannaise. Ce qu’en Limousin, on appelle une brette. Une bretonne.

« Dans l’intimité, il l’appelait joliment « ma Brette », ou « ma petite Brette » (ma petite Bretonne). Ils donnèrent tout de suite l’impression de former un couple uni. Les courtisans ébahis assistaient, sans trop y croire, à une nouvelle métamorphose de Louis. L’ancien don juan se changeait en mari fidèle !  » (Louis XII: Le Père du peuple Par Georges Bordonove) Il, c’était Louis XII, elle, c’était Anne de Bretagne.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bretonne_pie_noir

P.S.

Ont-ils pensé ceux qui pensent le Gross Parisse qui doit porter la France au niveau de la France en matière de mégapoles au niveau de Pékin et autres joyeuses villes ont-ils pensé aux veaux, vaches, cochons ?

On va bien se foutre de leur gueule dans quelques décennies. Infoutus de penser plus loin que le bout de leurs godasses souliers.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s