Coudamy, qui a donné son nom à la rue de l’ancien lycée Darnet

Ce ne doit pas être l’abbé Coudamy du Dorat…même si Le Dorat est lié à l’histoire de la porcelaine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A8ge_Pierre-Robert

Je ne pense pas que ce soit Jacques Coudamy, celui du « four Coudamy » car il est né en 1920.

https://www.lepopulaire.fr/limoges/vie-pratique-consommation/2013/06/20/deux-cent-quarante-annees-de-porcelaine-dans-un-livre_1595094.html

« L’entreprise Coudamy exportant ses fours jusqu’en Chine. « J’ai participé à partir de 1985 à la modernisation de la porcelaine de Limoges. À l’époque, un gros effort de réindustrialisation a été fait. Les manufactures se sont rééquipées en fours et machines modernes. Ce qui est ennuyeux, c’est que ce gros effort financier n’a servi à rien. »

« Alors l’histoire du label, c’est le Loch Ness ! On en parle depuis 100 ans et cela ne s’est jamais concrétisé de façon précise. Là, le nouveau gouvernement envisagerait un label géographique ; quant au label technique, qu’est-ce qui différencie Limoges ? Rien. La composition de la porcelaine est universelle et certaines entreprises fournissent les pâtes à plusieurs pays. Ce qui a aussi foiré, c’est le classement au Patrimoine immatériel de l’Unesco avec un dossier mal monté. » (article de 2013)

Son livre a été édité à compte d’auteur ! ah ah ! aucun éditeur n’a voulu se lancer dans cette édition ?!

« 240 années de porcelaine », aux éditions Jacques Coudamy, en vente à 25 € au musée du four des Casseaux et…à Marcognac

https://museedescasseaux.com/2013/06/07/le-livre-240-annees-de-porcelaine/

Trois autres ouvrages de Jacques Coudamy:

L’AVENTURE DU FEU CERAMIQUE / Jacques COUDAMY / J.Coudamy (2007)
LA CERAMIQUE OU LA METAMORPHOSE DE LA TERRE PAR LE FEU / Jacques COUDAMY / 2003
LE FEU , LES FOURS , LA PORCELAINE / Jacques COUDAMY / Gaz de France (1987)

Nous vous conseillons ces pages qui expliquent très bien la fabrication de la porcelaine et son histoire.

https://espritporcelaine.fr/histoire-fabrication-de-porcelaine-de-limoges/

Et surtout ce texte de Jacques Coudamy

http://www.amisdesevres.com/download/sevres20/pages_11_a_20.pdf

Evolution…

 » La société Ceri-Wistra était inscrite dans un premier temps au registre de commerce sous le nom d’ Etablissements Jacques Coudamy très connus à Limoges, puisqu’ils équipaient en fours plusieurs porcelainiers. Puis, à la fin des années 1990, cette entreprise est devenue la société Ceric-thermique, lors de son rachat par le groupe français Ceric, puis Ceric-Wistra qui avait la particularité de faire évoluer le métier de la céramique traditionnelle comme les arts de la table ainsi que du sanitaire pour s’orienter sur les céramiques techniques que l’on retrouve dans l’électronique de pointe par exemple. »

http://parlonsceric.blogspot.fr/2010/05/publie-dans-le-nouvelliste-le-30042010.html

Alors, qui était le Coudamy qui a donné son nom à cette rue qui part de la Place de la Nation vers Lanouaille, Excideuil, Lascaux…

============================================================

Olala ! j’ai posé la question à quelques correspondants érudits arédiens qui m’ont promptement répondu. Et un lecteur fidèle a répondu à ma question. Or la réponse était dans ce blog ! Dorénavant, je me fierai à ma mémoire électronique. Il faut que je m’habitue à ce que je sois « augmenté ». Ce n’est pas encore totalement au point : la connexion (je ne me ferai jamais à cette orthographe tordue : connecter…connection ! comme le font les Anglais !) passe par mes doigts et l’écran. Et la rubrique de recherche de WordPress fonctionne très bien.

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/04/09/au-temps-du-vieux-bahut-de-la-rue-coudamy/

 » 1816, Institution secondaire, rue de l’Hormont, Directeur Jean Coudamy
Disparition du petit séminaire concurrent de celui de l’abbé Abria-Laforêt »

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/04/09/histoire-du-lycee-darnet-a-st-yrieix-la-perche/

« « L’origine de l’enseignement laïque à Saint Yrieix remonte à 1816. A cette date Jean Coudamy crée une « école secondaire » devenue en 1860 le « collège de Saint-Yrieix ». Les locaux étaient situés à l’emplacement de l’actuelle résidence Coudamy. Les effectifs très modestes au début atteignent 90 élèves dont 32 pensionnaires en 1887. C’est en 1889 que le « collège de Saint-Yrieix » a son premier bachelier. En 1906, il y a 119 élèves. L’établissement, devenu lycée municipal est nationalisé en 1961, date à laquelle, il prend le nom de lycée Darnet. En 1968, le lycée scolarise 359 élèves. »

(Je me souviens de la nationalisation en 1961. J’étais alors en Troisième. J’avais oublié que le nom de Darnet date de cette nationalisation.

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/04/05/histoire-dun-college-ou-essai-de-monographie-de-lenseignement-secondaire-a-saint-yrieix-de-1789-a-1911-par-martial-magnonaud/

« CHAPITRE II Avant le Collège (suite) (de 1816 à 1860) Les établissements laïques. L’Institution Jean Coudamy, Lafont, B. Lamonerie, Leyssenne, Poncet et l’Ecole mutuelle Louis Coudamy 25 »

Zoé Darsy – et non Darcy comme le nom de la rue de St-Yrieix. Et qui est ce ou cette Darcy ? – me rappelle le livre de Louis Bournazel :

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/05/17/saint-yrieix-et-le-pays-aredien-louis-bournazel/

« J’emprunte la référence à son ouvrage Saint-Yrieix et le pays arédien, page 186 puis article plus long sur le collège municipal p. 307 :
…  Les deux frères Louis et Jean Coudamy : ils vont être les deux animateurs de l’enseignement à Saint-Yrieix. » Ce sont les fondateurs du collège laïque en 1816 qui subsiste encore par bribes dans l’actuelle rue Coudamy, auparavant rue de l’Hormont (elle prendra ce nouveau nom durant la 3e république). Il existe un dessin portraiturant Louis Coudamy page 307 avec un bandeau sur l’œil.  »

J’ai indiqué sur ce blog l’article de Louis Bournazel

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2013/04/05/a-saint-yrieix-du-college-municipal-au-lycee-nationalise-une-histoire-tourmentee/

et Jean-Pierre Thuillat, le livre de Martial Magnonaud qui est pointé sur le présent blog.

Romain Boisseau enfin m’apprend l’existence du buste de Louis Coudamy.

 » La rue Coudamy rappelle Jean Coudamy initiateur du « collège »,école secondaire privée qui par l’effet de la loi Guizot (1833) créant les EPS,fut nommée « Cours spécial de Français » .Jean est le frère de Louis le créateur de l’enseignement primaire laïque à St Yrieix (1817). Ancien soldat de la Révolution et de l’Empire, il y a perdu l’oeil gauche (la légende veut que ses élèves croyaient que…les vers l’avaient dévoré) .En 1912 le livre « Histoire d’un collège » (M.Magnonaud), distribué à des générations d’Arédiens, nous conte tout cela. J’ajoute que nous avons restauré le buste de Louis et il trône avec celui du « bon juge » Magnaud dans la Salle des Commissions à la Mairie.  »

En résumé, Coudamy…ils étaient deux : Jean et Louis, qui fondèrent école et
collège dans les années 1820 – 1850

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s