Qui était Michel Gondinet qui a donné son nom à une rue de St-Yrieix ?

GONDINET Michel, Francis, Marie, Claude

Naissance: 29 septembre 1855 à Saint-Yriex (Haute-Vienne)

« Avocat.

Docteur en droit et avocat à la cour d’Appel de Paris de 1881 à 1931. Il est le fondateur du Racing-club de France (1881) et son président depuis 1890. Également fondateur de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques et en 1900 membre de la commission supérieure des exercices physiques au Ministère de l’instruction publique, délégué adjoint pour les sports athlétiques.

Bibliographie

De la preuve par témoins, en droit romain et en droit français, 1876.
De l’Exercice par les créanciers des droits et actions du débiteu, 1880.
L’Héritier donataire qui renonce à la succession peut-il retenir sur les biens donnés, non seulement la quotité disponible mais encore sa part dans la réserve ?, 1881.
Un Héros oublié. Le Lieutenant-général Yrieix Masgontier de Laubanie (1641-1706) et le Grand siège de Landau (1704), 1928.
Pardoux Gondinet, médecin d’Anne d’Autriche (1617-1679) : son inventaire, 1930.

Sur l’histoire des Jeux Olympiques :

« Le Congrès olympique de 1894 est le premier congrès olympique. Il est organisé par lUnion des sociétés françaises de sports athlétiques à Paris dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, du 16 au 23 juin 1894. Son objet est le rétablissement des Jeux olympiques. Ce rétablissement fut officiellement proclamé le 23 juin. »

« Deux commissions travaillèrent lors de ce congrès. La première débattait du rétablissement des Jeux et la seconde fixait la frontière entre amateurisme et professionnalisme. Michel Gondinet, du Racing club de France, préside cette dernière commission tandis que Dimítrios Vikélas préside la première. Dès le premier jour de débats, les prix en nature sont interdits. Les amateurs seront seuls aptes à concourir, sauf pour les maîtres darmes descrime, qui disposeront dune compétition à part. Le rétablissement des Jeux selon une périodicité quadriennale est également établi, Paris étant désigné pour accueillir lédition de 1900, en même temps que lExposition universelle, alors que plusieurs villes sont candidates pour organiser des Jeux dès 1896. Les jours suivants, on fixe le programme des Jeux : vélocipédie, gymnastique, tir, sports et jeux athlétiques, aviron, yachting, natation, escrime, et sports hippiques ; et on interdit la pratique des paris ainsi que des concours scolaires. »

http://fracademic.com/dic.nsf/frwiki/439190

« en Angleterre, en 1893 un Limousin Michel Gondinnet conduisit la première équipe française de rugby qui eut l’honneur d’affronter les Britanniques sur leur sol. »

Lisez-en plus sur l’article de Fernand de Laborderie.

Michel Gondinet est le neveu d’Edmond Gondinet.

Edmond Gondinet

https://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Gondinet

Extrait d’un texte de Robert Margerit et d’un autre de Fernand de Laborderie

http://www.robert-margerit.com/cahiers/cahier10/Cahier-X-08.pdf

« ses traits d’esprit sont légion et sa fine raillerie, aiguë sans méchanceté, fait merveille.

Exemples : C’est le candidat député Pontérisson qui proclame : « Demandons plus à l’impôt et moins aux contribuables ».
C’est le député Flavignac qui professe : « Je peux me présenter fièrement devant mes électeurs. J’ai porté mes convictions à gauche , à droite , au centre ; elles sont restées inébranlables ».
C’est un préfet nouvellement nommé qui feuillette un guide pour se renseigner sur son poste et s’écrie : « Montbrison, bâti près d’un volcan éteint… Comment !
Ils ont un volcan et ils le laissent s’éteindre!… ».
On voi  le genre . En fait, bien qu’il ait écrit aussi pour la Comédie Française et l’Opéra-Comique, Gondinet fut avant tout un vaudevilliste. Son œuvre est abondante.
Il a produit une trentaine de pièces. À celles que j’ai déjà cité s ajoutons les plus connues : Le plus heureux des trois, en collaboration avec Labiche ; Le chef de division, Le homard, Les convictions de papa, Les victimes de l’argent,etc .
Edmond Gondinet naquit à Laurière. Sa famille était originaire de Saint-Yrieix.
Il passa une partie de son enfance à Limoges où il fit ses études.
Son père était fonctionnaire de l’Enregistrement. Le jeune Edmond embrasse,
lui aussi, cette carrière. Il devait y rester vingt ans, menant la
double vie de fonctionnaire et d’écrivain, comme Huysmans et Courteline »
Ne manquez pas tout le reste. Un personnage que ce Gondinet,
Michel Gondinet fut Président des amis de St-Yrieix.
Le livret du célèbre opéra Lakmé…est d’Edmond Gondinet et Ph. Gille!
« Lakmé est un opéra en trois actes de Léo Delibes sur un livret en français d’Edmond Gondinet et Philippe Gille1 d’après le roman de Pierre Loti, Rarahu ou le Mariage de Loti (1880), créé le à l’Opéra-Comique de Paris « 
« Le sujet de l’opéra fut suggéré à Delibes par Gondinet pour la soprano américaine Marie van Zandt que le librettiste avait entendue dans Mignon. Le librettiste s’inspira également des récits de voyage de Théodore Pavie. »
Une splendide interprétation de l’air des clochettes par Nathalie Dessay
et l’air des fleurs
et avec l’ « Opéra imaginaire »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s