Incendie de la rue de la Boucherie à Limoges

https://www.lepopulaire.fr/limoges/faits-divers/2018/02/19/apres-l-incendie-la-colere-des-riverains-de-la-rue-de-la-boucherie-a-limoges_12745327.html

 

https://www.lepopulaire.fr/limoges/faits-divers/2018/02/21/incendie-rue-de-la-boucherie-a-limoges-un-quartier-sous-les-feux-de-l-histoire_12746403.html

Mais que font encore de telles rues dans une ville ! A l’époque de l’Art Contemporain ! des plugs anals de Jeffs Koons !

« En 1973, le projet de la ville de Limoges de raser le quartier « fuite » (peut-être le fait de Gilbert Font, adjoint au maire à l’urbanisme de l’époque, féru d’histoire et amoureux du patrimoine). Cela fait longtemps que la municipalité nourrit cette idée, des documents datant de 1936 le rappellent. »

C’est que s’arrêter à Limoges pour déjeuner. On veut bien. Mais pas dans de vieux quartiers, mais dans des coins modernes, conviviaux, à l’esprit Youesse, par exemple, un Family Village. Nous on est Village Pipoles ! On veut retrouver nos « enseignes » nationales, internationales. Comme si on était sur ConConsumer. con.

 

Ah YMCA ! la dernière fois où j’ai dormi dans un YMCA c’était en 1971, à Louisville, Kentucky avant d’entrer à la cité universitaire (le dormitory (1)) de l’U de Louisville. Je faisais un stage dans une banque downtown (je cause toujours ingliche, et même american ingliche ! mais parsemé de limousinisme, fidedi) dans le cadre du jumelage entre Montpellier et Louisville.

Les YMCA avaient bien changé depuis mon premier à London. Je ne recommande pas. Mais pour un apprentissage des multiples genres et pratiques…

(1) https://en.wikipedia.org/wiki/Dormitory

Manifestement le YMCA Dowton de Louisville a changé !

https://www.ymcalouisville.org/downtown/index.html

Ah ! à Louisville il n’y a pas de ces rues étroites et vieilles comme à Limoges. Qu’est-ce qu’elles sont belles les villes Youesses ! le rêve de nos municipalités.

P.S.

http://www.ville-limoges.fr/index.php/en/news/106-cadre-de-vie/4412-les-suites-de-lincendie-rue-de-la-boucherie?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Extraits :

 » Sur le squat : le maire va saisir les parlementaires de la Haute-Vienne – députés et sénateurs – afin que la loi soit modifiée en profondeur et qu’elle confère désormais aux municipalités la possibilité d’agir pour faire évacuer les squats. Parallèlement, le maire va saisir les groupes parlementaires de l’Assemblée Nationale. »

 » Enfin, le maire a insisté auprès de tous les participants sur la nécessité absolue d’entreprendre rapidement des travaux de restauration, de le faire dans la mesure du possible dans un esprit d’entente et d’efficacité. Emile Roger Lombertie les a assurés d’une part de sa vigilance, d’autre part de l’accompagnement de la ville pour résoudre au plus vite les conséquences de ce drame. La cellule de crise municipale reste plus que jamais active et en étroite relation avec les experts et assureurs afin de coordonner l’ensemble des acteurs concernés. »

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s