» Jamai tant ne dura la ròsa, qu’òm s’alasse de l’avisar « 

Tous les jours J.P. Reydy nous offre un extrait de l’œuvre de Marcela Delpastre dont il s’inspire pour faire un haïku en occitan limousin.

https://rapieta.wordpress.com/2018/02/24/nahaiwrimo-jorn-24/

Goûtez du Delpastre. Même si vous ne connaissez pas trop bien l’occitan, ça se goûte comme les gouttes de la font Gourgousse sur la route de la Bessoulie à Bussière-Galant.

Gourgousse, on entend la source !

gorg : abîme, trou d’eau dans une rivière

gorga : flaque boueuse, trou d’eau

« Saumes Pagans » de Marcela Delpastre :

s’alasse : se lasser

fum : effluve, parfum

eschantir : anéantir, dissiper

beçou : le bouleau

quilhar : dresser, mettre debout.., quilha : quille

Jamai tant ne dura la ròsa, qu’òm s’alasse de l’avisar.
Lo vent ; quo es lo vent, quò n’es pas la peira. Quo es la blanchor que ritz sus la fàcia de l’aiga,
Lo giure que pesa aus beçòus, un fum de flors que s’eschantís sus l’erba ; quò n’es pas la ròcha quilhada a la pòrta dau temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s