Les derniers loups en Limousin

Extrait de  » Le loup en France au XXe siècle », Jacques Baillon

https://i0.wp.com/www.lejournalnature.com/ljnblogmain/wp-content/uploads/2014/02/loup_baillon.png

https://www.thebookedition.com/fr/le-loup-en-france-au-xxeme-siecle-p-107924.html

Le loup, en France, au XXème siècle, est une compilation de données, principalement bibliographiques, qui tente de récapituler anecdotes, écrits et témoignages sur la présence possible du loup en divers lieux du pays au cours du XXème siècle.

Le livre est présenté ici :

http://www.sainthubertclubdefrance.com/le-loup-en-france-au-xxe-siecle-par-jacques-baillon/

Je suis d’accord avec la critique. Gros travail mais les références sont peu commodes.

 » Une tête humaine a été découverte dans le bois de Riz-Chaveron (Haute-Vienne). Le corps avait été dévoré par des loups. L’enquête a permis d’établir qu’il s’agissait de M. Mauduit disparu depuis le mois de janvier. »

 » A Javerlhac, le 20 avril 1913 Jean Lavillenie en terrasse un à coup de gourdin. On ne dit pas l’endroit mais il est fort probable que la prouesse a eu lieu aux alentours de Puy-Chauffoir. Jean avait alors 17 ans à peine et se trouvait près de son père cocher au service de la famille Lapeyre-Mensignac où se recrutaient les lieutenants de louveterie.  »

http://www.lejournalnature.com/ljnblogmain/le-loup-en-france-au-xxeme-siecle-recherches-bibliographiques/

 » On entend souvent qu’avant sa réapparition en 1992 le loup avait disparu de France « peu avant la dernière guerre mondiale ». Pourtant, de nombreux témoignages, relevés dans la littérature ou dans les journaux locaux suggèrent que « Canis lupus » fréquentait encore diverses régions de France entre les années 1940 et la fin du siècle.

Echappant au fusil, aux battues ou au poison, le carnivore aurait-il survécu discrètement ici où là jusqu’à sa spectaculaire réapparition, une cinquantaine d’années après, dans le Mercantour ? Ou au contraire, a-t-il effectivement été éradiqué aux alentours des années 30 ? « 

Je complète par cette photo suite au commentaires de J.P.

Edition des Hautes-Alpes et Alpes de Haute-Provence

Le Dauphiné n’est pas le Limousin ou le Périgord, mais c’est en Occitanie (la vraie, pas l’usurpatrice !)

Sur la frontière Provence/Dauphiné lire

Entre Provence et Dauphiné : frontière et identité dans les Hautes-Alpes

https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2003-1-page-101.htm

Publicités

Une réponse à “Les derniers loups en Limousin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s