Pierre Javanaud, chercheur, grammairien et militant de la cause occitane

https://opinion.jornalet.com/joan-cristou-dourdet/blog/1253/pierre-javanaud-sistema-vocalic-e-accentuacion-en-lemosin

Couverture

mort à Vänersborg en Suède  le 31 janvier 2014 dans sa 87e année
« De què sarviriá la coléra ? Seis me, pòt torner lu matin »
Citation de l’annonce du décès

 

« Quò fai ’n’annada aura que Pierre Javanaud nos quitet a l’atge de 86 ans. Occitanista e autor de ’na tesi sus lo sistema vocalic en lemosin en 1981, quò es coma professor a l’Universitat de Göteborg que menet sas recerchas. Sus la piada de Camille Chabaneau, son trabalh dreibiguet mai larjament la via per ’n estudi sus l’accentuacion daus còps plan atipica dau lemosin. Quò es a la sega dau trabalh de Javanaud que Yves Lavalade, lexicografa lemosin, estudiet los fenomenes de desplaçament accentuaus pròpes au lemosin e que ieu me ’trapei de perségre per ’na tesi sus l’accentuacion e l’intonacion dau lemosin mai recentament. »

http://www.sudouest.fr/2014/10/20/un-hommage-rendu-a-pierre-javanaud-1709444-1759.php

« Pierre Javanaud fut un chercheur, grammairien et militant de la cause occitane. Il a souvent dénoncé le monolithisme culturel français et son hégémonie. On continue d’ailleurs à exploiter ses travaux.

Professeur en Suède

Il fut un linguiste émérite, tout d’abord en Angleterre, puis en Suède où il a été professeur d’université et a soutenu une thèse sur le système vocalique limousin en 1981 à Göteborg, rapportée dans la revue « Limouzi » en 1987.

Il est dommage qu’il n’ait pas été davantage connu et reconnu plus particulièrement dans sa région natale du Nontronnais/Piégutain.

Par-delà sa mort, il a fait un geste qui est une preuve de son attachement éternel à sa terre et à son monde : un don à l’Union occitane Camille-Chabaneau (UOCC), qui œuvre pour la culture occitane dans la région. Les représentants de l’association étaient présents à la commémoration, devant la stèle dressée dans le cimetière, où, après avoir écouté l’hommage de Roland, son fils aîné, Yves Lavalade, linguiste faisant référence en matière de langue limousine, a lu un poème de Pablo Neruda. « 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s