L’armée à St-Yrieix en 1907, le XVème corps d’armée

Résultat de recherche d'images pour "caserne de st-yrieix"

C’est là que j’ai fait mes « classes »…mes classes primaires. De la maternelle au Cours Moyen deuxième année. Et à 72 ans, je n’ai pas été foutu d’obtenir une médaille ! même pas celle du travail !

source : http://www.lameyze.net/histoire

XVème corps d’armée à St Yrieix : Réunit 5 départements ( 24+87+23+19+16 ).

Il comprend :

  • 2 divisions d’infanterie,
  • 1 brigade de cavalerie,
  • 1 brigade d’artillerie.

Général de division Altmayer

https://fr.wikipedia.org/wiki/15e_corps_d%27arm%C3%A9e_(France)

« Le 15e corps d’armée est une unité de l’armée de terre de l’armée française. En 1870, il est mis sur pied à Tours par le vice-amiral Fourichon, délégué au ministère de la marine et à celui de la guerre par intérim. En 1914, il est formé dans le Sud-Est, son personnel venant de Marseille, de Corse et des Alpes. Dénigré par la hiérarchie militaire et victime d’une violente campagne de presse visant à imputer ses lourdes pertes à l’origine méridionale de ses hommes afin de celer les erreurs imputables au commandement, son nom fut donné à de nombreuses voies en Provence afin de rétablir son honneur mis en cause. »

Son premier chef fut le breton de La Motte-Rouge. Je passe presque tous les jours sur son pont qui enjambe l’Erdre pour aller au marché de Talensac à Nantes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_%C3%89douard_de_La_Motte-Rouge

« Joseph Édouard de La Motte-Rouge (né à Pléneuf-Val-André, dans les Côtes-du-Nord le , décédé au château de la Motte-Rouge à Hénansal, dans le même département, le ) est un général et homme politique français. »

« Après avoir été commandant de la 15e division militaire à Nantes, on le retrouve commandant la 1re division du 2e corps d’armée de Mac-Mahon au début de la campagne d’Italie (1859). »

« Toutefois, après la débâcle de Sedan, le Gouvernement de la Défense nationale le réintègre dans les cadres de l’armée et lui confie bientôt le commandement du 15e corps d’armée stationné à Nantes, premier noyau de l’Armée de la Loire. Le gouvernement lui ordonne de marcher sur Orléans, qu’il atteint le 6 octobre 1870, mais ses troupes sont battues à Artenay par le corps du général bavarois von der Thann. La Motte-Rouge doit évacuer Orléans le 11 octobre ; il est immédiatement destitué et remplacé par le général d’Aurelles de Paladine. »

La rue Aurelles de Paladine, je connais bien. A côté de l’IUT, normal ! c’est le quartier des casernes. Je n’entends plus la musique militaire répéter. L’armée est partie.

« La délégation de Tours du gouvernement le mit en disponibilité le 7 décembre 1870, en raison de ses opinions politiques, mais aussi de son flottement supposé face aux Allemands. Il fut remplacé à la tête de l’Armée de la Loire par le général Chanzy.  »

Chanzy ! la rue Chanzy, je la parcours tous les jours !

http://museedesetoiles.fr/portfolio_tag/general-altmayer/http://museedesetoiles.fr/portfolio_tag/general-altmayer/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s