Mes idiophones

https://fr.wikipedia.org/wiki/Idiophone

Mon premier idiophone faisait partie d’un « jazz-band« , cadeau de Noël dans ma tendre enfance.

Puis j’ai trouvé dans le grenier du 2 Place du marché une petite sonnette. Mon père m’a dit qu’il s’agissait d’une sonnette de messe, laissée là par un ancien propriétaire.

Au lycée Darnet, en Terminale, en géographie, je me souviens avoir appris que les cloches étaient fabriquées à Villedieu-les-Poêles. Un nom qui m’a plu. Le Chalard n’est-il pas la ville (j’ose ce terme !) des pérouliers ? Je n’ai pas manqué de visiter lors de mon premier voyage en Normandie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Villedieu-les-Po%C3%AAles

« Elle est peuplée de 3 597 habitantsNote 1. Comme le rappelle la deuxième partie de son nom, adjointe en 1962, la ville est connue pour son activité de dinanderie et de poêlerie. Elle abrite également une des cinq fonderies de cloches de France, ayant notamment fourni les cloches de Notre-Dame de Paris en 2013. Ces activités ont inspiré l’un des deux noms des habitants de la commune, les Sourdins, que le martelage répétitif du cuivre aurait pu rendre sourds. »

J’ai toujours ce livre de géographie. Fort intéressant par sa  » géographie économique  » quand on compare à ce qu’il en est en 2018.

Ensuite lors d’un circuit à vélo en Auvergne, j’ai acheté une cloche de vache.

En Espagne, j’ai acheté des castagnettes.

Comme je n’étais pas doué avec la guitare, et voulant imiter les chanteurs des USA et leurs instrument, j’ai acheté une guimbarde.

Hugues Aufray chantait la guimbarde.

On raconte que, dans ce bois,
À la lune, on voit parfois
Le fantôme d’un gueux,
Le fantôme d’un miséreux,
Le fantôme d’un boiteux
Cherchant en vain sa guimbarde,
Sa guimbarde, sa guimbarde

Quand j’ai participé au Jeu des 1000 francs à Limoges en 1964 sous le cirque Pinder, les secondes furent frappées avec un métallophone.

Pour mes enfants, tout petit j’ai acheté xylophone, tambourin, maracas

Lors du marché des potiers d’Herbignac (Loire-Atlantique) j’ai acheté un beau lithophone.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-baule-44500/herbignac-le-marche-de-potiers-fete-ses-20-ans-5722046

« C’est l’un des marchés spécialisés les plus reconnus de France. Herbignac est un ancien centre potier. Ce souvenir est imprégné dans la commune. À tel point qu’un marché met à l’honneur les artisans. Cette année, il fête ses 20 ans et accueille cinquante céramistes français et espagnols. Entre les expositions et démonstrations, trois nouveautés prennent place au château de Ranrouët »

Pour Bourdoux j’ai acheté une cloche qui est accrochée à une tête de vache. Je peux l’entendre quand je suis dans le bois proche.

En Nantes, j’en ai une autre qui sert à m’annoncer que le café est prêt le matin.

Enfin, j’en ai acheté une au vide-grenier de la Place de la Nation à St-Yrieix. Le problème est que cette cloche cloche. Il lui manque des pièces essentielles. Elle n’a ni joug ni anses ! Son battant d’origine a disparu, remplacé par …une tige de paumelle.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cloche

Pour mes petits-enfants j’ai acheté un lot d’idiophones. Je me suis bien gardé de leur dire que c’étaient des idiophones. On ne doit pas traumatiser les enfants de nos jours !

Oh ! j’allais oublier. Les cloches du clocher du Moustier. Je les connais bien. Comme celle de l’horloge de l’église et celle de l’horloge de la mairie. Je suis souvent « monté au clocher », de jour comme de nuit.

Et j’ai aussi le souvenir des cloches japonaises. Au Japon, on frappe la cloche sur sa face extérieure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s