J’ai retrouvé l’aligoté

Samedi j’ai trouvé à Carrefour Market (causons ingliche, ça fait moderne. Et rigoler Trump) du Bourgogne aligoté, médaille d’or. Je suis sensible aux médailles. N’ayant jamais été décoré, je m’en paye !

Et d’un seul coup m’est revenu mon premier séjour en Bourgogne en allant vers la vallée du Vénéon et La Bérarde, la Mecque ! c’est que j’ai toujours été en avance sur l’évolution de notre société. Je sais, la Mecque de l’alpinisme comme Nantes était la Venise de l’Ouest. Etait car Nantes a comblé le lit de l’Erdre et La Bérarde a perdu son Club Alpin ! La jeunesse ne veut plus marcher. C’est qu’on ne la fait plus marcher ! Elle pense. Elle est 3.0.

Je me demandais ce qu’était cet « aligoté ». Maintenant, je sais :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aligot%C3%A9

Et c’est très bon avec le poisson et les fruits de mer. Et il faut bien de temps en temps faire des infidélités au Muscadet et au Gros-Plant.

 » Ses grappes sont petites (10 cm environ) et formées de petits grains sphériques. Ses feuilles sont orbiculaires, très peu découpées et de grande taille.

C’est un cépage fertile et rustique, mais sensible aux maladies, notamment au mildiou. Il correspond en Bourgogne à l’appellation « Bourgogne aligoté », qui produit un vin assez pauvre en tanin et parfumé, aux arômes typiques de citron, d’acacia, de noisette ou de pomme verte, parfois d’agrumes plus généralement. Il est souvent consommé en mélange avec la crème de cassis (le Kir)  »

Ah  le chanoine Félix Kir (maire de Dijon de 1945 à 1968). Toute ma jeunesse !

« Le Chanoine Kir, député-maire de Dijon, déclare donner en exclusivité à la maison Lejay-Lagoute représentée actuellement par M. Roger Damidot, le droit d’utiliser son nom pour une réclame de cassis, dans la forme qu’il lui plaît et notamment pour désigner un vin blanc-cassis. »

— Félix Kir

En 1952, le terme Kir est déposé à l’Institut national de la propriété industrielle6. Le 19 février 1955, le chanoine Kir écrit cette fois à la maison L’Héritier Guyot, précisant que cette autorisation d’utiliser son nom n’est pas un monopole. Il étend ce droit aux autres liquoristes de Dijon.

« Bien entendu, je n’ai donné aucun monopole à personne pour la simple raison que je ne voudrais jamais établir une discrimination entre les fabricants de cassis qui, à mon avis, ont tous droit à la protection de la municipalité. C’est pourquoi vous avez toute latitude pour user de mon nom selon vos désirs. »

— Félix Kir

Image associée

 » À un député communiste qui l’invectiva sur sa foi, refusant qu’on puisse croire en Dieu sans jamais l’avoir vu, il aurait répondu : « Et mon cul, tu l’as pas vu, et pourtant il existe ! » Ce fut le dernier prêtre député à avoir porté la soutane sur les bancs et à la tribune de l’Assemblée nationale. À la tribune de l’assemblée, il eut cette formule :

« Mes chers confrères, on m’accuse de retourner ma veste et pourtant, voyez, elle est noire des deux côtés. »

À l’Assemblée nationale, il présida également, en tant que doyen d’âge, la première séance de la Ve République.  »

https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Kir

Sans Bourgogne aligoté, on a un simple « blanc-cassis »,  » blanc-casse  » pour les amateurs !

A Nantes, on peut voir des ecclésiastiques en soutane dans le quartier de l’IUT (ce qu’il en reste, … de l’IUT), et boire du blanc-casse. Je ne sais si ça va bien avec le curé nantais, je parle du fromage. A noter qu’on voit beaucoup moins de soutanes que de dames recouvertes de la tête aux pieds.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s