Je me souviens de l’âne de Buridan

Si ma mémoire est bonne, c’est Henri Desfougères, notre prof de philo au lycée Darnet à St-Yrieix qui nous en avait parlé. J’ai retrouvé Buridan quand j’ai passé deux ans avec Pierre Abélard (né au Pallet, à côté de Nantes). Desfougères avait fait un mémoire sur Spinoza. Or Spinoza traite de l’âne de Buridan…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Buridan

Brassens nous a parlé de Buridan dans La ballade des Dames du Temps Jadis

Ou est la très sage Hélloïs,
Pour qui châtré fut et puis moine
Pierre Esbaillart a Saint Denis?
Pour son amour eu cette essoine.
Semblablement, ou est la reine
Qui commanda que buridan
Fut jeté en un sac en Seine?
Mais ou sont les neiges d’antan?
Fut jeté en un sac en Seine?

et Voltaire nous l’a conté

Connaissez-vous cette histoire frivole
D’un certain âne illustre dans l’école?
Dans l’écurie on vint lui présenter
Pour son diner deux mesures égales,
De même force, à pareils intervalles;
Des deux côtés l’âne se vit tenter
Également, et, dressant ses oreilles,
Juste au milieu des deux formes pareilles,
De l’équilibre accomplissant les lois,
Mourut de faim, de peur de faire un choix.

 

Buridan s’est opposé à son mentor Guillaume d’Ockham, celui qui a inspiré Umberto Eco pour son Guillaume de Baskerville dans Le nom de la rose. Ockham, celui du rasoir :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham

Grand principe scientifique inconnu de nos popoliticiens énarques.

Occam a donné son nom à un langage informatique très simple.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Occam_(langage)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s