» L’Américain moyen limite son vocabulaire à trois ou quatre cents mots : il vaut donc dix corbeaux ou six orangs-outangs ?  » C’est un écolo !

 » Et quand, en Amérique, vous lisez en grosses lettres sur une station-service : HERE EAT CAR WASH (« ici-mange-auto-lave ») est-ce encore du langage articulé ? L’Américain moyen limite son vocabulaire à trois ou quatre cents mots : il vaut donc dix corbeaux ou six orangs-outangs ? « 

Vercors, les animaux dénaturés

Zoo : Ou l'Assassin philanthrope par Vercors

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Animaux_d%C3%A9natur%C3%A9s

J’ai découvert au Grand T à Nantes du temps où le Grand T ne faisait pas dans … Du temps où il fallait avoir de la chance pour avoir une place.

Les réseaux informatiques, ce blog, moi consommons de l’électricité (ouf ! c’est le « monde virtuel  » qu’ils disent ceux qui causent dans le poste). Mais je chauffe mon bureau à l’ordinateur ! je monte beaucoup moins le curseur sur le radiateur de mon bureau que dans des pièces qui ne bénéficient pas d’un ordinateur. Je l’avoue, ma maison n’est pas 3.0. Même les volets sont  » manuels « . Je les manipule « à mains nues  » comme ceux qui grimpent les façades. Nos journalistes savent de quoi ils parlent. Le mec a grimpé à mains nues. Un exploit ! avec des gants c’est trop facile !

https://www.fournisseur-energie.com/internet-plus-gros-pollueur-de-planete/

 » Si Internet était un pays, il serait le 3ème plus gros consommateur d’électricité au monde avec 1500 TWH par an, derrière la Chine et les Etats-Unis. Au total, le numérique consomme 10 à 15 % de l’électricité mondiale, soit l’équivalent de 100 réacteurs nucléaires. Et cette consommation double tous les 4 ans ! « 

Mais positivons !

Les jeunes et moins jeunes sont écolos puisque sur la Toile, avec leur smart-phone, etc ils n’échangent que des suites de mots sans syntaxe économisant de l’énergie de serveurs. Et ne restent pas plus de quelques secondes sur Wikipedia qu’ils recopient à vitesse électronique pour leur  » travaux pratiques personnalisés « .  Et ça marche ! il faut voir les bonnes notes qu’ils obtiennent.

Michel Serres vous dirait cela de belle manière.

Je vais prier Saint Isidore de Séville, le saint patron des informaticiens pour qu’il intercède auprès de Dieu le père éternel afin qu’Il me pardonne de détruire la planète.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s