Le taladou (‘talador, atalador), cheville de fer du timon

J’ai trouvé dans la terre à Bourdoux un taladou. J’ignorais le nom, il m’a été donné par mon ami Fernand.

IMG_4201

Le taladou est posé sur l’anse du toupis. C’est dans ce toupis que mes parents blanchissaient les châtaignes avec le boirador

Une recherche dans mon Lavalade m’a permis de trouver :

 

atalador, ‘talador : atteloire (pièce qui unit joug et timon)

atalar, c’est atteler.

On verra sur la deuxième photo de cet article (nous vous conseillons ce blog, on l’a déjà fait…) http://encreviolette.unblog.fr/2010/10/23/jai-deux-grands-boeufs-dans-mon-etable-meuh-sur-mon-rond-point/

 

un talador qui dépasse derrière le joug.

boeufsuchenteinblog dans Poésie de jadis et maintenant

reproduit avec autorisation, merci à son auteur

Atteloire est féminin. On lit dans le dictionnaire de Furetière

 » subst. fem. Cheville qu’on met dans les limons pour y engager & arrester les traits des chevaux de charroy.  « 

Pour ceux qui jouent au scrabble, il faut savoir que ce mot est valide dans le jeu.

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s