Auberge de Chez-Laviolette, à l’ enseigne Les trois empereurs, auberge de Massy, à l’enseigne Le cheval blanc, Georges Sulpicy à l’enseigne Ste-Catherine…

chez la veuve Duboucheron, chez le nommé Bragan du Marché-Vieux
autant d’auberges de St-Yrieix en 1764
J’ai bien connu Le cheval blanc, place du marché à St-Yrieix dans les années 60. Je me souviens du personnel écossant les petits-pois sur le trottoir. Et de son baby-foot. Il fut un temps où l’auberge avait une annexe dans la maison qui touchait la notre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s