Les « babouillés », un limousinisme paternel

C’est ainsi que mon père me nommait péjorativement les  » illustrés « , ce qu’on nomme les BD de nos jours.

Ce terme de « babouillé » vient sans doute de l’occitan limousin.

Je lis dans le dictionnaire d’Y. Lavalade :

babau mf: nigaud, bébête

babelut, -uda adj. : benêt

babiant m : imbécile

babiaud, -a adj : badaud, bénêt, imbécile, sot

et surtout

baboia f: badaud, niais ; bibbelot, brimborion ;  ….

baboier m: mal dégourdi, ignorant ; potiche ; statue

babula f: niais, buse, lourdaud, sot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s