La fiole à tripoli de mon ancêtre

Je lis dans son livret militaire de 1875 :

IMG_1747

On lit dans Le Petit Parisien du 27 décembre 1897

 »

La Fiole à tripolî

On sait le rôle considérable joué par la fiole à tripoli dans le petit bazar du troupier.

Cette fiole en fer-blanc, munie d’un bouchon au bout duquel une plume servait de pinceau, avait le grand tort de rouiller ou d’être rongée par le vinaigre; on l’avait remplacée par une fiole de verre.

Et celle-ci elle-même a vécu, le ministre a lancé sa condamnation par une circulaire du 18 décembre-, elle sera remplacée par des récipients collectifs en grès ou en verre, un par chambrée, dans lesquels sera placé le tripoli nécessaire, ainsi que cela se pratique déjà pour l’huile destinée à graisser les armes.

En route ce sera assez incommode et la tenue des hommes y perdra à coup sûr.  »

Résultat de recherche d'images pour "fiole à tripoli"

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t81223-boites-graisse-franaise?highlight=graisse

https://fr.wiktionary.org/wiki/tripoli

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diatomite

 » Le tripoli est une roche siliceuse utilisée pour le polissage et comme absorbant de la nitroglycérine. Ce terme provient de la ville libanaise de Tripoli  » Larousse

J’ai lu quelque part que la fiole contenait un mélange d’huile et de brique pilée servant à polir les armes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s