Je me souviens de Gaston Monnerville

https://i2.wp.com/www.senat.fr/histoire/associations/index_g_monnerville.jpg

https://www.senat.fr/histoire/associations/index.html

Pendant toute ma scolarité arédienne, je n’ai connu qu’un élève de couleur. Il venait d’Afrique. A St-Yrieix, il y avait lors des foires un marchand de cacahuètes qui proposait des arachides en coque et le même (ou un autre) qui vendait des plantes médicinales africaines. Je me souviens de grandes gousses.

https://naturoafricaine.com/onewebmedia/Plantes%20Medicinal%20Africaines.pdf

Il ne me semble pas que le racisme sévissait à cette époque. Je n’ai pas souvenir de mention des origines de Monnerville. Certes son curriculum vitae en imposait ! Mais j’ai lu que la couleur de la peau de Monnerville l’a empêché d’être président de la République.

C’est avec lui que j’ai appris le mot « forfaiture » !

« En 1962, il s’oppose au projet d’élection du président de la République au suffrage universel et prononce le mot de « forfaiture » que De Gaulle et Pompidou ne lui pardonneront pas. »

http://www.une-autre-histoire.org/gaston-monnerville-biographie/

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_Monnerville

 » Gaston Monnerville, né le à Cayenne (Guyane) et mort le à Paris, est un homme d’État français. Il est notamment député, sous-secrétaire d’État aux Colonies, président du Conseil de la République de 1947 à 1958, puis du Sénat de 1958 à 1968.  »

 » Petit-fils d’esclave, Gaston Monnerville est le fils de Marc Saint-Yves Monnerville et de Marie-Françoise Orville. Des côtés maternel et paternel, la famille est originaire de Case-Pilote, commune de la Martinique. Son frère, Pierre Monnerville, fait également une carrière politique.  »

Caricatures de Gaston Monnerville

J’ai « retrouvé » Gaston Monnerville à Nantes à

« Les archives départementales de la Loire-Atlantique ont proposé, du 9 février au 26 juin 2011, une exposition consacrée à la mort de Jean Galmot et aux émeutes qui l’ont suivie. Une large partie de l’exposition était également consacrée au procès des émeutiers tenu à Nantes en mars 1931 »

l’occasion d’une exposition aux Archives Départementales :

« Gaston Monnerville plaide plusieurs grands procès. Il s’illustre notamment à l’âge de 34 ans, en 1931, dans l’affaire Galmot. Inculpés, après l’émeute provoquée en 1928 par la fraude électorale et par la mort suspecte de Jean Galmot, quatorze Guyanais sont traduits devant la cour d’assises de Nantes. Avec Alexandre Fourny, Alexandre Zévaès et Henry Torrès, il assure leur défense. Sa plaidoirie produit un effet considérable sur les jurés, qui se prononcent pour l’acquittement  »

Jean Galmot né à Montpazier

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Galmot

Un de mes écrivains préférés, Blaise Cendrars, a écrit sur Jean Galmot

Blaise Cendrars, Rhum : L’Aventure de Jean Galmot, Grasset, 1930 ; précédé de L’Or, Claude Leroy (éd.), Denoël, coll. « Tout autour d’aujourd’hui », Paris, 2001.

Gaston Monnerville a été maire de St-Céré.

Qui se souvient encore de lui ?

« Une damnatio memoriae paraît accabler Gaston Monnerville. Elle semble être fondée par les mots que lui consacra le général de Gaulle dans ses Mémoires d’espoir lorsqu’il évoqua la dissolution de l’Assemblée nationale du 10 octobre 1962. Comme le prévoyait la Constitution de 1958, de Gaulle reçut pour l’occasion, les présidents des deux Chambres. La consultation de Gaston Monnerville, président du Sénat, qui exerçait ses fonctions depuis 1947, dura « deux minutes sans poignée de main ». Gaston Monnerville fut ensuite interdit d’antenne de télévision entre 1962 à 1969. Et de l’effacement des écrans, les historiens ont continué jusqu’à présent de le laisser dans la trame invisible. Pourtant l’homme, qui naquit à Cayenne en 1897 et vécut bon nonagénaire, avait pu épouser les grands mouvements de l’histoire de France au XXe en servant trois Républiques, fidèle au socle de ses convictions, au-delà des éphémérides de la vie politique et des drames de l’histoire. »

http://chsp.sciences-po.fr/fond-archive/monnerville-gaston

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s