Je me souviens de Maurice Genevoix. J’ai ressorti mon Lagarde et Michard, XXe siècle

Je me souviens de photos d’Alain-Fournier et du « lieutenant Péguy »  dans mon Lagarde & Michard. Mais pas de photo de Maurice Genevoix.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Genevoix

J’ai vérifié. Effectivement.

Mais le collège de Couzeix porte le nom de Maurice Genevoix.

Sur Genevoix il n’y a que 15 lignes. Un seul texte « La chasse de Raboliot » avec 9 lignes d’introduction. En tout un peu plus d’une page.

Je ne sais si on pourrait encore publier cet extrait de Raboliot. Je ne m’en souvenais plus. Mais grâce à la Cours Européenne des Droits de l’Homme (1) j’ai repensé à Aïcha. La chienne de Raboliot se nomme Aïcha !

 » Il chassait dans la nuit, avec pour compagnon le halètement chaud d’Aïcha, sa forme ardente et sombre et ses bonds meurtriers « 

Je recopie le texte du L et M (non ! pas Leroy et Merlin !)

« Maurice Genevoix (1890-1980) a peint avec amour la Sologne, tout en marquant d’accents et de traits authentiques les fortes passions de ses héros. Jeune normalien, – je ne savais pas alors qu’il existait « normal Sup » ! –  grièvement blessé pendant la guerre 1914-1918 qui lui a tout d’abord inspiré quelques puissants récits (Ceux de 14), cet universitaire d’origine, bientôt consacré à la littérature, a vu Raboliot (Prix Goncourt 1925) assurer le succès de sa discrète mais sûre carrière.

Depuis, des êtres toujours en accord profond avec le « pays  » secret et austère où il s’est lui-même souvent retiré, n’ont cessé de peupler ses romans de leurs gestes violents (Cyrille, Marcheloup). Habile comme eux à percevoir  » l’innombrable toucher de l’espace familier « , vivant de plain-pied avec le mystère des bois et des étangs, il  sait aussi comprendre les bêtes (Rroû) et atteindre à une poésie sauvage – atteindre à … c’est ainsi qu’on montre qu’on n’a pas appris à lire dans des babouillés comme disait mon père ! – lorsqu’il raconte leur lutte avec l’homme (La Dernière Harde, 1938). Ayant ainsi fixé son vrai domaine, Genevoix n’en a pas moins varié constamment son œuvre : évocations rapportées de ses longs voyages (Canada, Fatou Cissé), résurrection historique (Vaincre à Olympie, 1960), souvenirs de guerre (La Mort de près, 1972), bilan de toute une vie (Trente mille jours, 1980). Il avait été élu à l’Académie Française en 1946;  » Ah mon année de naissance !

Mon père m’avait conseillé Le Feu d’Henri Barbusse sur la guerre de 14

(1) quand va-t-on la débaptiser. Pour Cour Européenne des Droits de l’Homme et de la Femme, de la Femme et de l’Homme ?

« Le 25 octobre, la CEDH jugeait que la condamnation d’une Autrichienne, que l’on accusait d’avoir taxé Mahomet de pédophile, ne violait pas l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme.  »

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/04/01016-20181104ARTFIG00155-vers-la-reconnaissance-du-delit-de-blaspheme.php

« La personne condamnée, dont l’anonymat a été préservé, avait insinué publiquement que le prophète Mohammed avait des tendances pédophiles. Lors de deux séminaires en 2009 au cours desquelles elle est intervenue, elle avait évoqué le mariage entre le prophète et la jeune Aïcha. D’après des propos rapportés dans le communiqué de presse de la CEDH, elle s’est notamment interrogée en ces termes : « Un homme de cinquante-six ans avec une fille de six ans (…) De quoi s’agit-il, si ce n’est de pédophilie ? »

https://www.la-croix.com/France/Justice/Pourquoi-CEDH-confirme-condamnation-denigrement-doctrines-religieuses-2018-10-26-1200978840

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s