La proposition géniale des lycéens de Darnet pour réduire les déchets : l’écriture à la romaine

Le Platusseur nous a autorisé à reproduire son article d’actualité.

C’est la semaine de réduction des déchets. Les spécialistes, les communicants – ah ! les communicants, ils s’y connaissent en déchets ! – vont bosser cette semaine. Sûr que toutes les officines à plaçous vont se mettre en marche pendant une semaine.

Mais dans le PSY, nos journalistes de terrain – le Platusseur fait dans le journalisme de terrain, et pas seulement dans le journalisme de salons de coiffure ! – ont pu constater qu’on savait réduire les déchets : on fait brûler les feuilles, les herbes. Du plus bel effet dans le ciel bleu. On profite de l’occasion pour vous signaler que le terreau bio est en promo dans les soupermarquets. Dans des sacs bio-dégradables peints en couleur bio-dégradables, transportés par des camions avec gazogène certifiés cop-++ avec la photo couleur de Ségolène Royal et de Nicolas Hulot et un mot gentil de Deux Rugy.

On a pu remarquer aussi que les excellents règlements sur les déchets de plaques d’amiante ou de fibro-ciment – terme plus bienveillant qu’ amiante-ciment  (ce que l’inculte appelle l’Eternit (é) – conduisent certains à déposer ces déchets au bord des bois. C’est que bien de nos concitoyens savent économiser le carburant et la paperasse. Et comme on n’est jamais sûr de rien (1). Aller jusqu’à Panazol ! (2) On trouve aussi des dépôts de bouteilles. Nos journalistes d’investigation ont remonté la piste. Des « raves » dans les bois. Ne vous trompez pas. Il ne s’agit pas des raves que mangent les macheraves de Limousins ! il s’agit de ces réunions de jeunes écologistes musiciens amateurs à pulsions amplifiés fumeurs d’herbes naturelles et de boissons énergisantes.

Mais revenons à nos lycéens de Darnet. A Darnet on fait dans les projets collaboratifs, concertés, animés, pédagogisés et actualisés. Le Platusseur a envoyé un de ses journalistes à l’école des cadres de l’Educ Nat au Futuroscope à Poitiers. Le Platusseur sait maintenant faire de la vulgarisation scientifique en matière pédagogique !

Il s’agit de réduire les déchets de papier. Voici les propositions lycéennes :

1) Interdire aux profs de demander des dissertations de plus de deux pages

2) Interdire aux profs de poser des sujets de plus de deux lignes

3) Interdire aux profs de « donner des lignes « . Le Platusseur s’est inquiété d’une telle proposition. A Darnet, les élèves seraient-ils soumis à des brimades sadiques ?

4) Interdire la prise de notes

6) Et l’idée géniale qui prouve que l’enseignement du latin sert à la planète : écrire le français comme est écrit le latin sur les monuments antiques. On concatène tous les mots. Pas de blanc inutile.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bf/ArchOfTitus.jpg/1280px-ArchOfTitus.jpg

Mais tout se complique avec l’écriture inclusive. C’est que ça ajoute des lettres.

Les élèves comptent sur Le Haut Conseil sur le Climat (le HCC) pour résoudre cette question fondamentale. Gustave, le représentant élu des élèves, compte même avoir un plaçou dans ce conseil.

 

(1) « Suite à l’application de l’arrêté du 12 mars 2012 modifiant les conditions de stockage des déchets d’amiante à compter du 1er juillet 2012, nous vous invitons à vérifier que le centre d’enfouissement a bien pris ses dispositions auprès de la préfecture pour la poursuite de son activité de stockage des déchets d’amiante. »

On n’est jamais trop prudent !

(2) http://www.dechets-chantier.ffbatiment.fr/rechercher-centres.aspx?page=detail&id_centre=4147&Type=centre

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s