Je me souviens de la clède des Cévennes et de la prophétie de Stevenson

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cl%C3%A8de

 » Au sens premier, le mot clède, qui est la francisation de l’occitan « cleda », désigne une claie1 (cf. acception provençale). C’est par une métonymie qu’il désigne, dans les mas cévenols, un petit bâtiment annexe servant autrefois à sécher les châtaignes2. Ce bâtiment est connu ailleurs sous le nom de secadou (en occitan secador3).

Cet édifice a un étage. En bas, on entretient un feu de bogues qui doit fumer sans flamme et chauffer modérément mais continuellement. À l’étage, un plancher percé de trous (d’où le nom de claie = cleda) supporte la récolte de châtaignes qui est entassée sur 50 cm d’épaisseur.

Tous les jours, le feu est entretenu et les châtaignes retournées. Au bout de trois à six semaines, elles sont sèches. Elles sont alors dépiquées : on retire la peau sèche pour obtenir les châtaignons blancs. Ceux-ci se conservent secs et peuvent être moulus en farine ou servir à faire le badjana. »

 » En Limousin, le séchoir à châtaignes s’appelle clédier. Il est construit différemment. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cl%C3%A9dier

Sur les clédiers du Limousin lisez ce site souvent pointé sur ce blog :

http://www.chataignier-limousin.com/index.php?p=58

 » Le plus souvent, les sols étaient constitués de terre battue, quelquefois pavés en schistes. Les claies de châtaigniers, espacées de 1 à 2 cm, étaient situées à 1,60 m- 1,80 m du sol et recevaient les châtaignes à sécher sur une épaisseur d’une paume de main environ.
A partir des mois de Novembre-Décembre on commençait le séchage. En règle générale 5 feux étaient entretenus dans la partie basse, répartis au milieu et aux quatre coins. Ces feux devaient dégager beaucoup de fumée qui s’échappait en passant au travers des claies et donc des fruits qui étaient disposés au dessus. Ils étaient entretenus plus souvent par les anciens de la maison, et les châtaignes étaient «bouérées » le plus souvent par les enfants . Les feux étaient constitués par des souches de châtaigniers, arrachées l’hiver précédent, agrémentées de feuilles humides. Ils duraient environ trois semaines, jusqu’à ce que les châtaignes tournées tous les deux jours, soient sèches.
A l’issue du séchage les châtaignes étaient conservées dans un lieu sec et consommées à la demande, sèches ou réhydratées, on les appelait des « Jacques ».  »

Avec Jean-Jacques, Michel, Christian nous étions partis de Poitiers vers les Cévennes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9vennes

J’avais loué une clède.

Je me souviens de ce restaurant où nous avons déjeuné. La table était dans une chambre. On a mangé un splendide pot au feu. On disposait d’un grand bocal de cornichons. De vieilles armoires à côté de nous, des édredons. Inoubliable. Peut-être à Mende ou à Florac. Je penche pour Mende. Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’ouvriers qui travaillaient sur un barrage dans la région. Chaleureux accueil.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mende_(Loz%C3%A8re)

Deux ans plus tard, je me retrouvais à Montpellier. Et j’ai beaucoup aimé les Cévennes. Pour la première fois j’ai ramassé des morilles.

Puis je suis arrivé en Sud Bretagne. Je constate que j’ai beaucoup fréquenté les châtaigneraies ! Redon a sa fête des marrons. A Poitiers, je ne connaissais de Redon que son gendarme.

 »  Le crâne de la plupart des gens qui sont en mesure de voir un paysage deviendra probablement chauve avant qu’ils n’en perçoivent tous les détails « 

A.L. Stevenson, Voyage avec un âne dans les Cévennes, 10/18, 1978

Depuis, la prophétie de Stevenson s’est réalisée pour deux des 4 !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s