Attention où vous plantez le sapin de Noël !

Je devais avoir 10 ans, vu que la 2CV a été utilisée pour aller chercher le sapin dans le  bois de Marsac, à côté du dolmen de la Pierre levée.

 

Ce sapin a été planté à côté de l’entrée du terrain de Bourdoux. Il y est encore. Son tronc s’est dédoublé. Et les racines se sont étendues en surface. Il a fallu en arracher pour pouvoir ouvrir le portail. Et il a été impossible de faire pousser des fruitiers dans le secteur.

Ce sapin a maintenant 62 ans.

Un châtaignier s’est semé tout seul sous le hangar qu’a construit mon père. Il a suffi de quelques années pour qu’il atteigne une belle taille, allant rechercher la lumière. Merci à Fernand qui heureusement l’a coupé.

La nature vous bousille vite les constructions humaines. Il faudrait apprendre ça aux écolos rigolos des villes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s