« une campagne de désinformation et de dénigrement de l’hôpital, pilotée par des parasites de l’extérieur et de l’intérieur »

https://www.lepopulaire.fr/saint-yrieix-la-perche/2019/01/21/apres-une-baisse-de-lactivite-en-2018-lannee-qui-souvre-se-presente-sous-de-meilleurs-auspices_13114183.html

Ben alors ! une baisse d’activité de l’hôpital je pensais que c’était une bonne nouvelle ! et que c’était de bons auspices (hospices !). Je connais des vieilles qui ne sont allé voir un médecin qu’à 90 ans. La sécu ne les connaissait pas. Elles ne savaient pas ce qu’était une carte verte.

Ben non !

« « 2018 a été une année sombre pour le centre hospitalier de Saint-Yrieix », a déclaré le docteur Oblin. Il a annoncé une baisse majeure de l’activité, essentiellement supportée par le secteur de médecine. Il a ensuite expliqué que le départ de plusieurs médecins, l’absence d’internes, due à la réforme du 3 e cycle des études de médecine, et la non-implication de médecins remplaçants dans la vie de l’hôpital avaient contribué à aggraver la situation déjà fragile de l’établissement. Les conséquences de tout ceci, associées à d’autres facteurs, ont été la fermeture de dix lits de médecine à la demande de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et provisoirement de dix lits de médecine cardio-vasculaire, après le départ d’un des deux cardiologues du service. Le président de la commission médicale a ajouté qu’« une campagne de désinformation et de dénigrement de l’hôpital, pilotée par des parasites de l’extérieur et de l’intérieur » avait fini par mettre à mal l’ensemble du personnel médical, soignant et administratif.  »

Lire la suite dans le Popu, notre citation allant au delà du droit de citation !

J’ai souvent constaté deux phénomènes dans le PSY : du cocorico souvent ridicule comme souvent quel que soit le lieu et du dénigrement et désinformation (c’est la grande mode, je sais, de nos jours) particulièrement néfastes quand on est une petite ville (je sais une ville c’est à partir d’un million d’habitants, je suis de l’ancien temps).

Il faudrait que nos élites locales (bon, je sais, il ne faut plus parler d’élites. D’ailleurs l’école fait ce qu’il faut. J’ai constaté que maintenant une note de 12/20 c’est scandaleux.), que nos élites, insistons, fournissent quelques chiffres montrant que les services par tête d’habitant à St-Yrieix sont sans doute bien supérieurs à ce qu’ils sont dans les grandes villes. Et nous n’incluons pas Limoges (or dans la grande ville, il faut souvent plus de 45 minutes pour aller vers le service local). A force de dénigrer, on peut tout perdre. Et on n’attire guère les professionnels.

 

P.S.

Je ne suis pas expert en organisation hospitalière. J’ai souvenir d’un projet réalisé avec mes étudiants et un CH de Bretagne. On a appliqué ce que j’enseignais. Et ça a très bien marché. Dix ans après le logiciel était toujours utilisé et avait coûté fort peu. Et surtout bien moins que ceux vendus par des sociétés sachant profiter des établissements publics. A cette occasion j’ai pu en apprendre un peu sur l’hôpital public. C’est que c’était l’époque où avant d’informatiser, on faisait une étude approfondie de l’existant. On ne s’amusait pas à faire des gadgets.

Suite à ce billet, j’ai été amené à lire :

http://hopital-territoires.com/?p=2529

https://www.hopital.fr/Nos-Missions/L-hopital-au-sein-de-l-organisation-generale-de-la-sante/Les-institutions-du-systeme-de-sante-francais

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s