A St-Yrieix, en 2019, il faut faire découvrir ce qu’est une poule aux élèves !

https://www.lepopulaire.fr/saint-yrieix-la-perche-87500/actualites/la-premiere-des-deux-poules-adoptees-par-les-ecoliers-arediens-est-arrivee_13586867/

C’est là qu’on voit que le monde a bien changé ! bientôt il faudra apprendre aux enfants ce qu’est un goujon, une gardèche, une châtaigne, une pie, etc. et même un cussou rosé de cerises.

Et c’est là qu’on voit que l’école est absolument nécessaire ! car à la télé, sur les smart-phones,  on ne voit jamais de goujons, de pie, de poule, de gardèche, de châtaigne etc.

Et des tas d’organismes multicellulaires, institutions, associations , des ingénieur/e/s en pédagogies actives, ont mis la main à la patte. Des emplois verts.

On vit un monde merveilleux.

J’espère que nos petit/e/s arédien/ne/s ainsi sont devenu/e/s de grand/e/s écrivain/ne/s. Et même d’éminent/e/s linguistes. Que dis-je, des spécialistes du TALN.

 » Les poules étaient sorties du poulailler dès qu’on leur avait ouvert la porte. »

 » Les poules étaient sorties du poulailler, des cons leur avait ouvert la porte…! « 

Et le bien connu, mais est-ce bien respectueux de la laïcité ?,

« Les poules du couvent, couvent « 

Il paraît que bientôt, on va élever un cochon sous les chiottes de l’école. Comme je l’ai vu faire en Chine Populaire en 1990. L’économie circulaire et locale ! C’est mieux que les toilettes sèches – appellation moderne, excusez l’anachronisme –  de mon enfance arédienne. On y recyclait la sciure de la coupe du bois de chauffage. L’autre partie servait pour le confort du chat élevé pour nous protéger des souris. Mais étions bien respectueux de la nature ? certainement étions-nous hypocrites en confiant au chat  ou à la chatte une tâche antibiotique.

 

On fait maintenant dans le bio – mais qui cultive encore son jardin ? bien bien peu, c’est que la terre est plus basse de nos jours, on s’enfonce ! – , dans l’écologie des villes. Et St-Yrieix c’est la grande ville contrairement à ce que d’aucuns ont pu écrire. La porte des poules est fermée automatiquement  quand le soleil se couche. Car qui allait s’occuper de cette tâche d’un autre âge ?

Mais qui a pensé au clair de lune ? la cellule photo-voltaïque est-elle bien étalonnée ?

Qui peut en dire autant chez lui. En tout cas, chez moi, je ferme la porte de la maison avant d’aller me coucher ; de mes petites mains, je tourne la clé.

J’attends le prochain article qui nous dira ce qu’on va faire des fientes des poules. Un robot va-t-il s’en charger ?

J’attends aussi la pétition des parents d’élèves qui accuseront les poules d’avoir transmis à leurs enfants, des tas de maladies, des zoonoses pour parler chic.

http://poulespondeuses.com/les-maladies/.

La fiente sèche, et la chlamydia…  c’est du bio mon coco !

http://www.chlamydiapneumoniae.fr/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s