« Jeunes, on allait à la pêche à l’écrevisse pendant la nuit », avoue M. Jaubert. « C’était pas permis mais il y en avait tellement ! »

https://www.lepoint.fr/societe/a-sainte-fereole-le-boucher-louis-raconte-son-copain-jacques-chirac-27-09-2019-2338127_23.php#xtor=CS2-239

Jaubert ne nous dit pas s’il pêchait avec Chirac au fagot ou aux balances.

C’est sûr, lui et moi et nos copains, on est la cause du désastre écologique actuel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s