Une histoire de plaçou ? Chirac et le préfet

Pascal Ratineau publie dans son éditorial du jour

https://www.lepopulaire.fr/paris-75000/actualites/la-correze-savait_13651335/

 » Un beau matin donc, un élu d’une petite commune de la Corrèze appelle le « Grand » à Paris. Il a besoin d’une faveur personnelle, pour son fils. Après les salutations d’usage, il expose le problème. En moins de cinq minutes, Chirac lui répond : « Considère que c’est réglé ». Mais avant de raccrocher, il lui demande : « Pourquoi tu n’as pas appelé le préfet ? ». Réponse de l’élu : « Je n’ai pas osé le déranger »… « 

 

Ah si E. Macron avait fréquenté la Corrèze, il n’aurait pas eu à fréquenter les gilets jaunes. C’est sûr !

http://perinet.blogspirit.com/archive/2013/04/12/placous.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s