A Saint-Yrieix on avait des « Fruits, Primeurs, Poissonnerie »

Tout ça en un seul commerce. Années 50, 60.

C’était le cas de chez Thomas nos voisins de derrière (devant on était séparé par une autre maison).

Les poissons venaient de Lorient dans des caisses de bois qui vides étaient entassés derrière la maison.

Le magasin disposait d’une vitrine dont la partie basse était composée de deux viviers carrelés. Il y avait des carpes, des brochets.

En face, à l’Epicerie de Paris, la Nénette Chatard, vendait certains jours de la morue qu’elle faisait dessaler sur le trottoir dans une cuvette. Maintenant c’est Michelle Thomas qui tient le magasin de la Nénette.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s