Comment ne pas se perdre en forêt en cherchant les champignons

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/perdus-foret-quelques-champignons-1741979.html

« Par Franck Petit

Vendredi après-midi, une dame de 84 ans a quitté les sentiers balisés en forêt de Meuzac pour cueillir quelques champignons. Au bout de deux heures, elle n’est pas parvenue à retrouver son véhicule et a pris peur. Heureusement, elle était partie avec un téléphone portable et a pu appeler les secours.

Les gendarmes ont jugé opportun de déclencher un important dispositif pour la retrouver car elle était seule et devait prendre rapidement un traitement médical.

Elle a été retrouvée au bout de 30 minutes. Ces 10 derniers jours, deux autres retraités se sont perdus eux aussi en forêt de Meuzac.

Un important dispositif

Pour retrouver la dame de 84 ans, les gendarmes ont dû engager plusieurs patrouilles venues des brigades de Pierre-Buffière et Saint-Germain-Les-Belles, une équipe cynophile, et l’hélicoptère basé à Limoges.

Pour rappel, le prix d’une heure de vol  est estimé à plus de 1000 euros. Alors espérons que l’omelette de champignons a été bonne, car elle a coûté très cher !  »

Le journaliste de FR3 Limousin nous propose cette vidéo :
Ah ! mais quand je cherche les champignons je quitte les chemins !
Et le GPS suppose un smart-phone avec une batterie chargée. Or dans notre Limousin où il est fort difficile d’ « avoir du réseau », la batterie ne « tient » pas longtemps. Il faut donc partir avec un engin bien chargé.
Mais quand le Limousin sera une réserve pour les gens des villes qui viendront voir les autochtones, on aura certainement des chargeurs bios dans les arbres.
Il reste la « carte d’État-major » (on dit maintenant carte IGN) et la boussole. Il faut avoir repéré le point de départ sur la carte avant de se lancer dans la chasse.
Il vaut mieux partir à la cueillette le matin, on a plus de temps pour retrouver son point de départ.
Une solution ne pas s’éloigner du chemin. Mais parfois les champignons vous entraînent …
En Limousin, on ne peut pas souvent compter sur le bruit des voitures pour repérer la route. Il peut n’en passer que 3 ou 4 par jours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s