Sansilles (mésanges) des villes et sansilles des champs

J’ai constaté que les sansilles à Nantes, ne veulent pas nicher dans le nichoir que j’ai installé. Pourtant, spécial sansilles. Elles y rentrent parfois après une longue observation des alentours, puis en ressortent.

C’est pareil chez les voisins.

Elles semblent préférer les haies (de moins en moins en végétaux qu’il faut tailler, etc. On veut de l’écologie douce mes amis).

A Bourdoux, c’est pareil.

Mais il y en a qui ont fait leur nid dans le regard de descente des eaux pluviales ! Pas bête, elles se préparent à la survie en réchauffement climatique !

Quant à surveiller les alentours quand un cussou dans le bec elles veulent rejoindre le nid pour nourrir leurs petits, elles sont aussi vigilantes en campagne qu’en ville.

J’ai bien écouté. Qu’on soit à Nantes ou à Bourdoux, elles ont le même accent. Et je n’ai pu repérer si elles disent « an née » ou « a née ».

 

Le rouge-gorge est aussi curieux de l’homme au nord qu’au sud de la Loire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s