« Au cours des 50 dernières années les aliments ont perdu jusqu’à 75 % de leur valeur nutritive…et il faut 100 pommes actuelles pour le même apport de vitamine C qu’une seule pomme ancienne  » Bé dommage, mais c’est faux !

« Au cours des 50 dernières années les aliments ont perdu jusqu’à 75 % de leur valeur nutritive…et il faut 100 pommes actuelles pour le même apport de vitamine C qu’une seule pomme ancienne et 20 oranges au lieu d’une pour l’apport de vitamine A ». Le brocoli, l’abricot, le blé, la viande et le lait auraient aussi perdu une part importante de leur qualité nutritionnelle. Telles furent les déclarations caricaturales faites dans un
documentaire de France 5 (récemment rediffusé) et largement répercutées par les médias « 

Youpi ! mes pommes de pommiers de mes arbres antiques valent 100 pommes qu’on trouve sur le marché sans cussous sorties du grand frigo bio. Je le savais bien. D’ailleurs je n’achète pas d’oranges. On n’en produit ni en Limousin ni en Bretagne. Et je bois du cidre de pommes de vieux pommiers druidiques certainement vu que le gui les aime.

Et puis elles ne sont pas sulfatées. Je n’ai pas les moyens de me payer un hélicoptère. J’ai demandé à Nicolas Hulot mais il m’a dit que ça ne passerait pas à la télé !

Mais ceux qui ne toucheront jamais à mes pommes  (de tailles diverses, parfois cussonnées, gratuites donc douteuses !), écolos déclarés, répètent cette information. Ils aiment les dissolutions. Ils ont des tubes de granules homéopathiques pour tout et ils font la gueule quand je refuse leurs conseils médicaux.

Depuis que j’ai fréquenté Saupiquet à Nantes et vu les tests à l’aveugle de contenus de boites de petits pois, je sais que… plus c’est sucré meilleur c’est ! d’où le taux de sucre actuel ! Alors j’aime bien lire Hervé This (je le lisais dans Pour la science, maintenant je lis ses tweets). Il m’a conduit à cet article.

https://www.academie-agriculture.fr/publications/articles/la-valeur-nutritionnelle-des-aliments-t-elle-diminue-depuis-60-ans

« Il est évident que la composition chimique de la plante varie, au sein d’une même espèce, avec la variété et que des variétés anciennes, d’un format plus petit et à croissance plus lente, peuvent être plus riches en certains micro-constituants. Il n’est pas surprenant qu’une croissance plus forte et plus rapide, assurée par la fertilisation et/ou l’irrigation, puisse provoquer un « effet dilution » des constituants mineurs dans la
matière sèche. D. Davis attribue surtout cet effet dilution à l’amélioration génétique. Quoi qu’il en soit, l’examen des graphiques de sa revue montre que la baisse de certaines teneurs ne sont en moyenne que de 10 à 25 % et donc bien loin de l’énorme déclin que d’aucuns proclament ! De plus, les différences observées deviennent insignifiantes quand les teneurs sont rapportées à la matière sèche. Un oligoélément fait exception, le cuivre, avec des teneurs plus élevées de l’ordre de 50 % dans les anciens fruits et légumes, ce qui pourrait résulter d’une plus forte contamination avec du sulfate de cuivre, seul fongicide alors  couramment utilisé. « 

 

[…]

 » Ainsi, contrairement à une idée reçue et souvent propagée par divers vecteurs, l’agriculture intensive et la sélection végétale n’ont pas conduit à une grave dégradation des qualités nutritionnelles des aliments de base depuis 60 ans et les différences observées, dans un sens ou dans l’autre, surtout dues à la diversité variétale plus qu’au mode de production, n’ont pas d’impact significatif sur la valeur nutritionnelle du régime alimentaire global. « 

 

Davis D.R., 2009. Declining fruit and vegetable nutrient composition: what is the evidence? Hortscience,

P.S. Je ne vous l’ai pas dit, mais mes pommes de pommiers ont de « bonnes vibrations » comme celles du voisin de Mélenchon ! Ma femme me dit que ce n’est pas vrai, ce sont les cons avec leur « Rêve Party » dans les bois à Bourdoux qui font trembler la maison.

https://veritesteiner.wordpress.com/2019/11/29/la-france-insoumise-les-partis-politiques-francais-et-lanthroposophie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s