Je me souviens de l’instituteur Boutineau à l’école des casernes à Saint-Yrieix, l’instituteur qui peignait des tableaux sur le mur de la classe et qu’il encadrait de baguettes

Je me souviens d’une fête de l’école. Notre instituteur était alors monsieur Boutineau. J’ai conservé la photo des élèves déguisés. Nous avons joué « Le consul à Curitiba ». Marcel Lajarthe était le consul. Il était aussi le premier de la classe. Assis dans un fauteuil de rotin, nous étions plusieurs à le ventiler. J’ai retrouvé le texte de la chanson « Le consul de Curitiba », en voici le début :

Il est au Brésil une ville

Un charmant petit coin tranquille

Où la vie est douce et facile

Et qu’on nomme Curitiba

D’un consul j’y fis connaissance

Ce n’était pas le Consul de France

Mais pour un consul quelle chance

D’habiter ce pays là

Parmi les thuyas et les magnolias

Il a une maison avec véranda

Il a des jardins pleins de réséda

Monsieur le consul à Curitiba

J’ai appris que le père de Pierre Closterman, né à Curitiba, a été consul de Curitiba au Brésil. J’ai retrouvé la musique sur la Toile chantée par Patrice & Mario. Maurice Chevalier l’avait aussi à son répertoire. J’ai lu Le Grand Cirque de Pierre Closterman, sans doute dans une version résumée, dans la Bibliothèque verte, avant que la couverture n’en soit plastifiée. A l’époque, les livres étaient de couleur verte et avaient une jaquette illustrée. Je viens d’apprendre que, paru en 1948, Le Grand Cirque a été publié à 3 millions d’exemplaires, et traduit dans plus de 30 langues. Il a rencontré un succès mondial et a été adapté en bande dessinée et au cinéma à plusieurs reprises. Selon l’auteur américain William Faulkner, « Le Grand Cirque est le meilleur livre qui soit sorti de la guerre. »

J’ai eu il me semble monsieur Boutineau deux ans de suite. Il faisait une classe double CM1-CM2. Il donnait les mêmes exercices à tout le monde. Et on a proposé à ceux qui les faisaient tous de sauter une classe. Mes parents ont accepté, me disant que je pourrais toujours redoubler plus tard. Le redoublement n’était pas considéré comme une déficience de notre système éducatif. On pensait (curieusement ?!) que si un élève n’a pas compris ce qu’on lui a enseigné en CM1 par exemple, il aurait bien de la peine à suivre en CM2, et serait alors fortement handicapé. J’ai ensuite redoublé la troisième. Professeur, j’ai discuté avec plusieurs collègues qui eux aussi m’ont dit, en aparté, qu’ils avaient redoublés et que sans ce redoublement, ils n’auraient sans doute pas fait d’études profitables.

https://i1.wp.com/quoras-tu-chabat.hautetfort.com/media/02/02/524616906.jpg

Boutineau tirait les oreilles. Je lui dois des oreilles un peu décollées. Il était aussi expert dans le tirage des petits cheveux des pattes ainsi que de l’usage de la règle. Même si je pense qu’un bon coup de pied au cul et une gifle peuvent avoir des vertus éducatives, je pense que Boutineau dépassait les bornes. Mais pas un parent n’a rouspété. D’ailleurs, on ne se ventait pas à nos parents des techniques de Boutineau.

Boutineau était manifestement artiste. Il apportait dans sa salle de classe son coffret de tubes de peintures. Pendant les devoirs, le pouce passé par le trou de sa palette, il peignait sur les murs de la classe de petits tableaux. Claude vient de me rappeler qu’il a peint ainsi le port de Collioure avec son église au clocher phare en galets. Je sais maintenant pourquoi, lors de ma première visite de Collioure, le lieu me disait quelque chose ! Boutineau, une fois la peinture terminée, l’encadrait avec des baguettes qu’il clouait sur le mur. Aujourd’hui, visite-t-on cette salle de classe ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s