Lettre à Greta Thunberg

Ma chère Greta, je reviens de la montage à cheval… vapeur !

Pire avec une monture consommant du gasoil.

Je ne roule pas en ville. Et très peu sur route. J’ai acheté un véhicule diesel il y a plus de 10 ans car écolo je ne voulais pas péter du CO2. Puis on m’a dit que c’était mauvais le Diesel. Puis maintenant, on nous dit que l’essence ça a fait remonter le volume de CO2 en France.

Si j’achète un cheval, il va péter mon cheval. Et il me faudrait le nourrir. Mon ancien collègue Yves Cochet lui ne semble pas s’en soucier. Il a fait un calcul coût/efficacité.

Comme nos bovins du Limousin et d’ailleurs. Certes j’ai un vélo. Mais faire 1000 km à vélo à mon âge, chargé comme une mule (Oh, excuse moi cette expression ! j’ai conscience que si j’enseignais de nos jours dans nos universités à la mode des USA, j’aurais du soucis à me faire). Ok boomer !

J’y pense. Greta pourrais-tu aller voir ta grande société suédoise Ikea. Il me semble qu’elle vend des meubles qui sont fabriqués en Chine. Ils arrivent en Europe en bateau à voile ? Où ? Je n’en ai pas vu dans le port de Nantes, si ce n’est le Belem. Mais il transporte des jeunes le plus souvent.

J’ai fait les constats suivants :

– au pied des pistes de ski, on trouve des bars, et de quoi manger. Et une masse de jeunes qui fument constamment (bé il faut de la diversité dans l’air qu’on respire ! si on va en montagne pour se brûler les poumons, ça ne va pas !), picolent. Une sono diffuse du boum boum suffisamment forte pour couvrir le bruit des remontées mécaniques et les conversations, pourtant d’une très haute qualité environnementale. Ça m’a rappelé que le vendredi tes fans, laissent leurs merdes pour occuper le service public du nettoyage. On ne peut sauver le monde (bé c’est le boulot des chefs d’Etat !) tout en s’abaissant.

– Les enfants profitent de tout ça. Pour leur plus grand bien.

– De  beaux panneaux (tu devrais leur vendre ta photo pour payer tes voyages à pied) parlent écologie et tri pour la planète. Tri sélectif s’entend ! car on n’a pas peur du pléonasme quand il faut sauver la planète. Mais dans les faits, personne n’a le temps de trier, tout est mélangé. Cependant ces sacs jaunes c’est joli.

– A la résidence, dans le bac pour le papier tu trouves de la merde de jeune, des cannettes de bière, des filets plein d’oranges – pas pourries. A côté, tu trouves une dizaine de ces sacs solides fournis par les soupermarquettes pour éviter le gaspillage et la diffusion de sacs à jeter. Ils sont fait pour durer longtemps. Ici ils servent de sacs poubelles. Et on ne va pas se faire chier à trier. Mais on votera, vert on nous l’annonce. Une tornade verte pour les municipales.

– J’ai appris que maintenant, si t’es pas plouc – ces ploucs qui détruisent la planète alors qu’ils pourraient prendre un bateau à voile pour pécher des sardines  à Messine ou des harengs à Lorient, juste le nécessaire à leur consommation quotidienne – tu vas passer ton week-end à New-York pour boire des pots avec ton copain. Ce qui m’a fait penser à toi qui a affronté les vagues de l’océan pas pacifique.

 

Enfin Greta, je t’avoue que je dors mal. J’ai pris des sièges consommant de l’électricité (mais bio ! dans les Pyrénées on a des centrales hydrauliques !) pour me monter en haut des pistes. Ces pistes ont été damées (damnées !) par des engins à moteurs diesel. Et je n’avais pas une tenue verte ! Toutes les nuits tu me poursuis. Je t’entends répéter « Ok boomer ». Et je suis entouré de tous ces jeunes du bas des pistes qui me montrent du doigt en me soufflant leur fumée dans la tronche.

J’ai eu beau retourner le portrait de Macron dans la mairie, rien n’y fait.

Je l’ai remplacé par celui de Jadot, puis de Hulot, aucun effet.

Greta délivre-moi ! Je sais, je sais,  tu as dit que tout ça c’était la faute des blancs capitalistes.

Je suis foutu ! je ne suis même pas un « native english speaker » ! on me l’a dit quand je tentais de publier en ingliche.

 

 

 

 

2 réponses à “Lettre à Greta Thunberg

  1. excellente chronique, on ne peut plus désabusée. Mais il faut l’être ! J’ai adoré le pléonasme « Tri sélectif ». Dans la campagne des municipales, il y en a un autre : tout le monde veut mettre en œuvre, la « démocratie participative », Pourtant je savais bien que la démocratie n’était pas le gouvernement par et avec le peuple

  2. En chemin, j’ai visité un ancien collègue. Il vient de passer les 80 ans. Et il est effondré… il m’en a raconté…dont les voyages à NY pour le week-end, les meubles qu’on jette au bout de 4 ans, la déco tous les ans. Il a de l’avance sur moi pour les petits-enfants !
    Sur le tri… En informatique, trier c’est mettre en ordre (croissant, décroissant…sur certaines rubriques (le « vieux » terme français), ordre numérique ou alpha.. Parmi les algos de tris, ceux du tri par tas… Wilipedia expose ça. Je me souviens du « sort-merge » le tri-fusion. Maintenant le merge l’emporte !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s