Les vergers du Pays arédien, le désherbage micro-ondes et le bio…

 » Le verger Limdor et ses arboriculteurs sont quelque peu vieillissant. Un effort particulier sera porté sur cela à l’avenir.

– Le verger est sécurisé (filets paragrêle, antigel, irrigation) et 100 % des vergers pollinisés par 1.758 ruches sédentaires dont 250 sur le verger Cooplim. Plus de 360 ruches en plus seront installées au printemps prochain. « La coopérative Limdor poursuit avec conviction sa quête vers une arboriculture durable : biodiversité favorisée, réduction du traitement des cultures et gestion du sol responsable », a déclaré le directeur.

La coopérative bénéficie de 100 % de son verger reconnu « Verger écoresponsable » et « Bee Friendly ». A ce jour, 40 exploitations, soit 80 % du verger Limdor, ont reçu la certification Haute Valeur Environnementale (HVE). Depuis plusieurs années, des solutions sont recherchées pour limiter, voire supprimer l’usage de produits phytosanitaires chimiques, comme le désherbage mécanique et bientôt le désherbage micro-ondes.

« La saison à venir, nous avons décidé de ne plus employer le glyphosate sur nos vergers », a annoncé Jean-Luc Soury. Des alternatives technologiques sont utilisées en station : la thermothérapie, la lumière pulsée, les micro-ondes. »

Olala ! les micro-ondes, la lumière pulsée etc. Mais on va nous tuer ! Avec le compteur Linky on est foutu. On va nous mettre la retraite à 70 ans !

Mais si on consomme du bio de bio étiqueté bio vert et zen, on résoudra notre problème des retraites mes bons amis.

 

 » Produit particulièrement consommé, les steaks hachés de supermarché sont-ils de bonne qualité ? Le magazine 60 millions de consommateurs a décidé de tester 29 d’entre eux et a publié les résultats dans le numéro du 27 février. Et ceux qui arrivent en bas du classement sont… bios.  « 

 » Et les trois steaks hachés les moins bien notés dans la catégorie « 15% de matière grasse » sont trois bios. Avec les notes respectives de 12,11.5 et 9,5/20, les « Steaks hachés boeuf » de chez Biocoop, les « Steaks hachés façon bouchère » de chez Naturalia et de chez Jean Rozé (Intermarché) n’ont pas répondu positivement aux tests du magazine. C’est surtout le ratio collagène/protéine qui a fait défaut.

Dans la catégorie 5%, les deux derniers du classement sont également bios. « Steaks hachés » de Carrefour Bio et des « Steaks hachés » de Bio Village (Leclerc) présentent une microbiologie peu satisfaisante. »

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/quels-sont-les-pires-steaks-haches-vendus-en-supermarches-7800175755

Je vais me lancer dans le bio. Je vais construire un local qui aura une atmosphère comme une salle d’opération chirurgicale. Pas besoin de sulfater !

C’est que quand à Bourdoux le vent est du mauvais côté et qu’ils viennent de sulfater les pommiers plus loin, je dois m’enfermer. Le problème est qu’il faut un sacré bâtiment pour faire dans la pomiculture contrôlée !

Je vais partir voir ma petite jardinière au marché de Talensas. On discute jardin au marché. Elle n’a toujours pas pu semer. Elle n’a pu que mettre ses pommes de terre. Et encore, sous plastique (Oh Oh… mais elle n’est pas bio certifiée !). Elle a peu à vendre. Des poireaux très fins, quelques pommes de terre, du thym et des fleurs. Elle a planté les poireaux en juin. Ils ont été bouffés comme les miens par la mineuse du poireau. Elle a pu, à temps, les couper, sans les arracher. Et ils sont repartis. Ils sont beaux. Mais ont un petit goût de terre. Je sais, j’ai connu ça pour les miens. Est-ce bon pour la santé. … Mais comme des bobos me soufflent leur fumée de tabac dans la queue au marché, je suis vacciné ! Quand des gens vous vendent du bio beau comme tout, local. C’est qu’il a été produit sous serres. Pas du plein champs. Quoique… voir la vidéo (du sous serre en plein champs… et même en pleine terre. On ne les cultive pas sur la lune, mais sur la terre mes amis)

 

 

Ah tiens voici une solution !

Car si je veux survivre à l’effondrement je ne réussirai pas avec mes méthodes à l’ancienne même pas certifiées en biodynamie car je n’utilise pas de cornes de vache remplies de bouse. Je crèverais de faim. Mon père m’a dit que ses tentatives pendant la guerre de faire du café avec des glands de chêne n’avaient pas abouti !

Est-ce que si j’installe des éoliennes je vais pouvoir faire mieux que les Canadiens ?

En tout cas, c’est beaucoup plus beau que la « ville lumière » des Parigots ces serres la nuit dans la région nantaise.

Avant de passer sur nos têtes, les avions survolent ces serres. Sinon ils survolent le lac de Grandlieu. La faune adore nous ont certifié les écologistes patentés.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s