13e jour de confinement : la panne d’ordinateur nous fait passer à la petite vitesse

Hier soir, sans prévenir, l’ordinateur est tombé en panne. Panne logicielle. Mais pas évidente. On a ressorti l’ancien au tout petit écran (mais plus confortable qu’un smart-phone !) qui mettait avec Windows 15 minutes pour démarrer. On venait d’y installer Unbuntu Light (il a très peu de mémoire pour notre époque, certes plus que 34 K comme l’ordinateur que j’ai connu en mairie et qui faisait des tas de choses fort utiles mais on n’avait pas les images, youtube etc . Utilisant principalement le webmail de l’université de Nantes et comme j’avais la connexion sans saisir le mot de passe, j’ai oublié ce dernier. Il est sans doute quelque part crypté dans une contrepéterie dans un agenda. Pas retrouvé. Et il me faut contacter le « correspondant » de mon ancien département. J’ai trouvé une adresse de courriel. Pas sûr que j’obtienne une réponse lundi. En cette époque d’achats par Drive, sans ticket pour retirer la marchandise, … Peut-être que ça va être enfin mon départ définitif  à la retraite ! laissant l’université de Nantes pour Yahoo ou Gmail ! Heureusement, j’avais un compte sur Yahoo qui me servait quand je ne voulais pas faire apparaître mon nom. C’est ce compte que j’avais ouvert, quand encore « actif », j’avais voulu voir ce qu’était Facebook utilisé par les étudiants. J’avais vu bien vite. En quelques jours j’ai reçu des demandes via Facebouc d’amis qui voulaient être mes amis fessebouc. Je les ai contactés par courriel. « Facebook, c’est quoi ?  » Facebook avait pompé mon carnet d’adresses que je venais de créer sur Yahoo (heureusement encore réduit). Il devait y avoir une case précochée dans un angle non visible sur mon tout petit écran sans manipulation. Et Facebook a continué ces pratiques. Notre radio de service public lui a fait de la publicité tous les jours (gratuite ? ne complotons pas ! sans doute imbécile). Tout le monde est sur les réseaux sociaux vont répète-t-on. Ah ! mes voisins, deux informaticiens retraités, de mes anciens étudiants n’y sont pas (confirmation hier lors de notre distanciation physique quotidienne dans nos jardins), un ancien collègue qui fut chef de département informatique n’y est pas. Je peux en citer des tas autour de moi, et des gens qui ont passé pas mal de leur temps sur un clavier d’ordinateur.

Avec le courriel Yahoo, j’ai contacté le vendeur/réparateur samedi soir. Il m’a répondu aussitôt. Je lui avais indiqué ce qui s’affiche sur l’écran, mes commandes et les résultats. Il m’a dit qu’il lui faudrait avoir l’ordinateur sous la main et que l’agence était fermée du fait du confinement.

Je vais voir un voisin ex administrateur Unix. Je peux ne lui fournir que l’ordi, sans les périphs. Donc je peux désinfecter facilement la boite.

Hier soir je n’ai pas poursuivi ma lecture de La Peste de Camus (je l’économise, la recopie presqu’entièrement tellement je trouve cela excellent), ma machine est trop lente à afficher. Quand je tape actuellement, je dois ralentir ma frappe. Mais j’ai lu quelques fables de La Fontaine. Le papier la sauvegarde essentielle. Ah si on avait eu des ordinateurs dans la plus haute antiquité, nous n’aurions pas eu des guerres de religions. Bible, Coran etc auraient disparus comme ce qui se trouvait sur les bandes magnétiques, les disquettes …

Et j’ai rebranché la télé. Il a fallu dégager le canapé qui était transformé en support  linge après séchage. Rien ne m’a intéressé. J’ai parcouru les chaînes. En fait ce qui m’aurait intéressé (Arte) je l’avais vu plusieurs fois.  Mais la télé marche.

Cette nuit j’ai entendu ma femme parler toute seule. Qu’y a-t-il ?

Ce n’était pas un voleur ! Car figurez-vous qu’ils sont doués. Ils volent actuellement alors que les gens sont confinés ! La télé fait de la lumière !

Elle ne savait que je l’avais rebranchée et j’avais mis le son bas pour ne pas troubler ses lectures.

Eh bien, je n’avais plus su l’arrêter !

Je suis donc bien entré dans un autre monde !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s