La taie d’oreiller, lo pleja-chabeç

J’en connais qui disent  » la tête d’oreiller  » et la  » fosse celtique  »  et même qu’ils sont celtiques comme la fosse !

Alors faisons de l’étymologie. Car il faut bien s’occuper quand on ne sait plus quoi faire au jardin, qu’on a lavé la maison du sol au plafond. Qu’on a vidé tous les tiroirs, tous les placards, etc.

Là j’exagère. Ce n’est pas moi qui ai fait tout ça !

D’où vient ce mot taie ?

 » Étymologiquement, taie est issu du latin theca (étui, fourreau), lui-même issu du grec thếkê (boîte où l’on dépose quelque chose) qui a aussi donné thèque en français qui désigne des capsules ou enveloppes anatomiques.  » Wikipedia

La taie en occitan limousin (Y. Lavalade) c’est :

lo pleja-chabeç

la coissiniera

l’envelopa

Pour revenir à l’actualité. On nous apprend que le monde vit une pénurie de préservatifs (i.e. de fourreaux péniens) en cette époque de pandémie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s