Confinement, On retrouve la farine du moulin à eau

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/88885/reader/reader.html#!preferred/1/package/88885/pub/126208/page/10

 

« « Tout le matériel était sur place quand j’ai acheté la maison, y compris la tenue de meunier », mais le « Moulin de l’Évêque », alimenté par le Pontou, petit affluent de la Dordogne, ne servait plus depuis l’après-guerre, explique l’homme, pantalon et longue chemise blanche, foulard rouge autour du cou et sabots en bois aux pieds.

« Ce n’est pas du folklore, il s’habille vraiment comme ça pour travailler », assure sa fille Marie-Rose qui gère les commandes et la distribution, en circuit court via des systèmes de paniers.

Maintenant que les Français se sont découvert des talents de boulanger et de pâtissier, avec des ventes de farine qui ont crû de 168 % par rapport à mars-avril l’an dernier, la famille Coustaty produit chaque jour jusqu’à 150 kg de farine bio, à l’ancienne. »

Est-ce que le moulin de Ségur-le-Château a repris du service ? ça ne fait pas longtemps qu’il s’est arrêté ou alors j’ai beaucoup vieilli sans m’en rendre compte avant que le supermarché me dise que je pouvais éviter la queue ! ce que je n’ai pas osé faire !

« Le bourg de Ségur au XIXè  et au XXè siècles est un bourg rural type avec une activité importante liée à sa rivière. D’abord avec ses moulins. On comptait encore dans la première moitié du XXè siècle trois moulins à eau dans et aux abords du village : le moulin Richard, le moulin du Pont Saint-Laurent et le moulin Grimal en aval. Ensuite ses métiers de rivière avec la présence de tireurs de sable et l’importance tenue par la pêche en eau douce et notamment la pêche aux goujons. Au point qu’entre 1919 et 1924 la commune a pris le nom de Ségur-les-Goujons. »

http://www.periberry.com/article-segur-le-chateau-en-1945-110504013.html

Oh il semble que je rêve ! Le moulin serait arrêté depuis longtemps !

Mais j’ai bien la mémoire du Moulin du retour en arrivant au Chalard ! le boulanger Theulier s’y approvisionnait.

 

Allez lire le blog periberry, déjà cité plusieurs fois ici, excellent !

J’habite à côté d’un moulin … à vent et sans ailes ! et je connais bien la côte ! quand on fait du vélo on apprend la géographie physique !

 

Le moulin de la Providence au Croisic

moulin Le Croisic

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s