Je me souviens de l’immense gare internationale de Canfranc

gare de Canfranc

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_internationale_de_Canfranc

 » La gare internationale de Canfranc est une gare ferroviaire frontalière des lignes de Pau à Canfranc (coté frontière française) et de Saragosse à Canfranc (coté frontière espagnole), située dans les Pyrénées, sur le territoire de la commune espagnole de Canfranc, dans la province de Huesca en communauté autonome d’Aragon.

Cette gare aux dimensions monumentales — aussi grande que la gare parisienne de Saint-Lazare — située à près de 1 200 mètres d’altitude est mise en service en 1928 mais ne connaîtra jamais le trafic escompté. Depuis 1970 et l’interruption du trafic côté français, la gare n’est plus qu’un terminus de la ligne espagnole. Le bâtiment principal qui n’est plus utilisé comme gare a longtemps été laissé à l’abandon avant de connaître une rénovation dans les années 2000 et 2020 en vue d’une transformation en hôtel et avec la réouverture prévue de la ligne côté français.  »

https://www.lemonde.fr/m-voyage/article/2017/07/21/la-gare-espagnole-de-canfranc-le-titanic-des-montagnes_5163443_4497613.html

 » Avec ses faux airs de Saint-Lazare, la gare internationale de Canfranc, la deuxième plus grande d’Europe, pourrait être implantée au cœur de la capitale parisienne. Elle se niche en réalité à plus de 1 000 mètres d’altitude, dans les Pyrénées espagnoles. Et n’a pas vu passer un train français depuis bientôt cinquante ans… Échouée là, au milieu des pics aragonais, cette bâtisse inattendue porte bien son surnom de « Titanic des montagnes ». Avec ses 240 mètres de long, ses 365 fenêtres et 156 portes, ce bijou architectural dessiné par l’Espagnol Fernando Ramírez de Dampierre surprend les visiteurs par sa taille. Une prouesse de construction au sein d’un paysage hostile, entre menace d’éboulis et avalanches. La gare a été inaugurée en grande pompe en 1928. À l’époque, buffet, hôtel de luxe, bureau de change, infirmerie et poste douanier animaient les lieux. Tout le monde misait sur le rayonnement de Canfranc.

Terminus entre la France et l’Espagne, la station n’a pourtant jamais dépassé la cinquantaine de voyageurs par jour. « 

Les tunnels ferroviaire et routier du Somport

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_ferroviaire_du_Somport

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_routier_du_Somport

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s