J.B. Darnet n’était pas riche !

https://www.persee.fr/doc/pharm_0035-2349_1994_num_82_301_3860_t1_0249_0000_1

Revue d’histoire de la pharmacieSur le codécouvreur du kaolin, J-B. Darnet : Fernand Gaudy,Faïence et porcelaine à Saint- Yrieix 1773-1821, Bull. Soc. archéol.et hist. Limousin,. CXX, 1992, p. 128-149

« LE MOUVEMENT HISTORIQUE249 m xvir-xvnr SIÈCLES Sur le codécouvreur du kaolin, J.-B. Darnet. GAUDY (Fernand) : Faïence et porcelaine à Saint- Yrieix 1773-1821. Bull. Soc. archéol. et hist. Limousin, t. CXX, 1992, p. 128-149, 4 fig.

On y voit (p. 144) qu’en 1779 l’apothicaire parisien Martin a à payer à la manufacture de La Seynie « les terres blanches, kaolin, pâtes, couvertures qui lui ont été adressées pour la fabrication de la porcelaine ». Un peu plus loin (p. 146- 147), sont citées quelques pièces d’archives concernant le chirurgien Jean-Baptiste Darnet, partenaire de l’apothicaire Vilaris dans la découverte du kaoUn de Saint- Yrieix (voir à ce sujet la thèse d’Odile Cazayus-Claverie analysée ici-même, 1991, n° 289, p. 220-225). Ainsi, sont conservés divers mémoires de drogues et médicaments pour ses patients, dont un de 1 223 livres 16 sols en date du 9 juin 1773.

En annexe à cet article (p. 150-152, La triste situation de «feu metre Jean Baptiste Darne en son vivant maître en chirurgie ») Pierre SAUMANDE publie l’inventaire après décès des biens de Darnet, mort le 14 janvier 1781.

Il comporte une douzaine d’instruments de chirurgie modestes, cependant qu’une pièce à usage de pharmacie renferme un alambic de cuivre rouge, un petit et un grand mortiers de pierre blanche, un autre de métal, une seringue, une balance et un trébuchet, un « mauvais tamis » et un chaudron. À ce matériel de fabrication s’ajoutent « 13 pots à chevrette » et « 15 pots à canon » en faïence, « 20 bouteilles de verre d’Angleterre », des flacons et 74 fioles. Le nombre total des drogues mentionnées atteint 67, chiffre élevé qui confirme à quel point, en fait, les chirurgiens de campagne pratiquaient la pharmacie. La bibliothèque compte 26 ouvrages. À voir l’état déplorable du matériel médico-pharmaceutique comme des meubles et de l’immeuble lui-même, il apparaît que l’exercice de la chirurgie ni la découverte du kaolin n’avaient procuré l’aisance à J.-B. Darnet.« 

Mais … si le kaolin de Saint-Yrieix a été découvert par Darnet, on oublie de dire à Saint-Yrieix que…

« F.-A. Anstett, directeur de la faïencerie de Nierderviller (au 18ème) est en un peintre, arcaniste et chimiste remarquable qui arrive en 1763 avec du kaolin de Passau (Autriche) ; il achètera un peu plus tard sa propre carrière à Saint-Yrieix-la-Perche et l’aide d’ouvriers venant de Saxe permettra de produire une porcelaine dure polychrome. https://fr.wikipedia.org/wiki/Fa%C3%AFencerie_de_Niderviller »

Sur la porcelaine de Limoges (Wikipedia), on lit :

«  Si l’on met au jour une substance très proche des kaolins en Saxe dès 1705, le gisement de Saint-Yrieix-la-Perche, proche de Limoges, n’est découvert qu’en 1767 par, semble-t-il, le chirurgien Jean-Baptiste Darnet, qui signale à un apothicaire bordelais, Villaris, l’existence de terre blanche utilisée par sa femme pour faire sa lessive. C’est à ce gisement que Limoges doit d’être la capitale de la porcelaine en France.

En 1769, Louis XV achète le gisement, faisant de la production de porcelaine un privilège royal. C’est seulement à partir de cette date qu’on a le droit de fabriquer de la porcelaine en France. La fondation de la première manufacture de porcelaine limousine, celle des frères Grellet et Massié-Fournérat, date de 1771. En 1774, la manufacture de Limoges passe sous la protection du comte d’Artois7. Cette manufacture restera de 1784, date d’obtention officielle du titre de manufacture royale, à 1794, une annexe de Sèvres. « 

Un ancêtre s’est fait soigner par un Darnet.

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2017/09/13/recu-pour-visites-traitement-operation-du-docteur-laurent-darnet-1840/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s