Bonne fête aux Nicolas, Nikolaus, Niklaas, Nicola, Николай, Nicholas, sans oublier les Nicole !

Message familial !

Et une pensée pour Anne Sylvestre

Je retrouve Lucien Jeunesse ! Je l’avais rencontré à Limoges, place de la République, sur la scène du cirque pour le Jeu des Mille Francs

Ah la centralisation. Paris et le désert français.

On ne vous parle pas de la fête de Saint Nicolas dans le nord et l’est.

Comme on ignore qu’il y a 100 ans, la moitié de la France parlait occitan. Et qu’à la guerre de 14, les chefs avaient bien des difficultés à se faire comprendre en hurlant en français.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Nicolas_(f%C3%AAte)

La Saint-Nicolas est une fête mettant en scène Nicolas de Myre, dit Saint Nicolas, récompensant les bons comportements des enfants, et son compagnon à l’allure menaçante, chargé de punir ceux qui n’ont pas été sages. C’est une tradition vivace dans plusieurs pays européens, qui se déroule le 6 décembre, ou le 19 décembre pour l’Église orthodoxe utilisant le calendrier julien.

La Saint-Nicolas est fêtée notamment aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en France, en Allemagne, en Russie, en Autriche, en Italie, en Croatie, en Slovénie, en Hongrie, en Pologne, en République tchèque, en Lituanie, en Roumanie, en Bulgarie, en Ukraine, en Slovaquie, en Serbie, en Albanie, en Grèce, à Chypre et dans certains cantons suisses.

Si les traditions diffèrent selon les régions, un trait commun à ces célébrations est la distribution de cadeaux ou friandises aux enfants.

Bientôt nous reviendrons à

Saint-Nicolas-Courbefy !

https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article939

COMPLAINTE DES
ENFANTS AU SALOIR

 
Il était trois petits enfans,
Qui s’en allaient glaner aux champs.
Ils sont tant allés et venus
Que le soleil on n’a plus vu. S’en sont allés chez un boucher :
« Boucher, voudrais-tu nous loger ? »
– « Allez, allez, mes beaux enfants,
Nous avons trop d’empêchement. » Sa femme, qu’était derrière lui,
Bien vitement le conseillit :
« Ils ont, dit-elle, de l’argent,
Nous en serons riches marchands. » Entrez, entrez, mes beaux enfants !
Y a de la place assurément.
Nous vous ferons fort bien souper,
Aussi bien blanchement coucher. » Ils n’étaient pas sitôt entrés,
Que le boucher les a tués,
Les a coupés tout par morceaux,
Mis au saloir comme pourceaux. Quand ce fut au bout de sept ans,
Saint Nicolas vint dans ce champ.
Il s’en alla chez le boucher :
« Boucher, voudrais-tu me loger ? » « Entrez, entrez, Saint Nicolas !
De la place, il n’en manque pas. »
Il n’était pas sitôt entré,
Qu’il a demandé à souper. « Voul’ous un morceau de jambon ? »
– « Je n’en veux pas, il n’est pas bon. »
– « Voulez-vous un morceau de veau ? »
– « Je n’en veux pas, il n’est pas beau. « De ce salé je veux avoir,
Qu’y a sept ans qu’est dans le saloir. »
Quand le boucher entendit ça,
Hors de sa porte il s’enfuya. « Boucher, boucher, ne t’enfuis pas !
Repens-toi, Dieu te pardonn’ra. »
Saint Nicolas posa trois doigts
Dessus le bord de ce saloir. Le premier dit : « J’ai bien dormi ! »
Le second dit : « Et moi aussi ! »
A ajouté le plus petit :
« Je croyais être en paradis ! »

« Voul’ous un morceau de jambon ? »

« Je n’en veux pas, il n’est pas bon. »

« Voulez-vous un morceau de veau ? »

« Je n’en veux pas, il n’est pas beau.

Cela me rappelle les enfants envesés ! Le saint Nicolas était-il envesé ?

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2020/04/13/avant-on-avait-des-enfants-enveses-maintenant-on-a-des-enfants-rois-et-on-a-fait-la-revolution/

Envesé veux tu du pâté ?
Non maman, c’est trop salé.
Envesé veux tu du…
Non maman, c’est trop…

Alors mange de la m…..de

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s