J’ai fait mon premier plat au « Monsieur Cuisine Connect », je vous dis tout

Ma femme m’a dit que ses copines avaient toutes ce robot. Qu’elles le trouvaient extra. Alors je lui en ai fait cadeau.

Quand elle a vu qu’il fallait suivre des étapes, que ça se passait dans un récipient fermé, suivre une recette – on ne sait pas ce que ça donnerait ces touillages du MCC si on ne respectait pas les temps, forces, puissance, etc, elle me l’a refilé. Elle veut suivre son inspiration. Elle veut touiller, observer, réagir, voir.

Alors j’ai regardé les recettes proposées. Et je n’ai pas trouvé ce que je recherchais.

J’ai bien trouvé la purée de pommes de terre. Mais j’ai préféré faire sans robot ! plus vite avec mon truc à écraser les pommes de terre bouillies.

Alors je suis allé sur la Rentela. J’ai trouvé des tas de démonstrations. Y a même des gens qui font le même plat sur deux robots de marques différentes pour nous informer.

Ma femme : « ça va pas ! un bol, une cuillère et les ingrédients, ça suffit ! « 

Finalement j’ai choisi le butter chicken indien. Tant qu’à faire dans la modernité, faisons ingliche ! En fait, j’ai fait parce que c’était un des rares plats pour deux personnes.

Mais je découvre que le New-York-Times la présente. Et de nos jours le NYT …. Il n’allait pas me fournir une recette française !

https://cooking.nytimes.com/recipes/1016754-butter-chicken

Je n’ai pas trouvé la recette sur mon MCC. Mais sur la Toile. Je n’ai pas réussi à la transférer sur le MCC. Et je ne suis pas le seul.
Alors je l’ai recopiée sur un vulgaire papier.

Post-scriptoum !

Bonjour Madame/Monsieur,

Merci de nous avoir contacté.

Sur le site http://www.monsieur-cuisine.com, vous pouvez chercher les recettes qui vous intéressent et les marquer comme favorites. Les favoris que vous avez choisis sont également affichés comme favoris dans Monsieur Cuisine connect seulement s’ils contiennent le symbole « Chef ». Malheureusement les recettes qui ne portent pas le symbole « Chef » ne peuvent pas être affichées sur votre Monsieur Cuisine.

Salutations distinguées
Votre service client Monsieur Cuisine


HOYER Handel GmbH
Tasköprüstraße 3
22761 Hambourg
Allemagne

Contact pour le service client:
https://www.hoyerhandel.com/ersatzteile-services/

J’ai passé un petit moment au marché pour rassembler les ingrédients.

Et j’ai fait. Ça marche !

Sauf que sois j’ai mal recopié et mal exécuté, soit que l’auteur de la recette a perdu le goût avec la covid19, mais les deux cuillères à soupe de garam marsala (me semble–t-il) l’emportent sur tout autre goût.

https://en.wikipedia.org/wiki/Garam_masala

Mais est-ce que c’est plus « performant » que la procédure sans robot ? Je n’en suis pas sûr. Mais ce qui est bien c’est qu’au moins je n’ai pas fait brûler ! ce qui m’arrive souvent. Un robot pour les vieux ! du coup je me dis qu’il y a beaucoup de jeunes qui sont vieux !

Pour bien des recettes, le robot me semble inutile. C’est comme sortir la tronçonneuse pour couper une branche de 2 centimètres de diamètre.

Je me souviens d’une amie qui alors que je ne disposais pas de matériel… mais que j’avais une boite en plastique avec couvercle, ma montré comment en mettant les ingrédients dans la boite, en la secouant une fois bien fermée, il ne restait plus qu’à mettre dans un plat en porcelaine de Saint-Yrieix et d’enfourner.

Voici la recette. Le robot est battu !

Il faut :

3 œufs

1/2 litre de lait

150g de jambon (ou saumon ou thon en boîte ou…)

6 cuillères à soupe de farine

8 cuillères à soupe de gruyère

du sel, du poivre

une boîte hermétique

Couper le jambon (ou saumon ou thon ou…) en dés ou morceaux

Mettre dans la boîte avec farine, gruyère, lait, œufs, sel, poivre

Bien fermer la boîte

Secouer très fort

Verser le mélange dans un moule préalablement huilé ou beurré suivant les goûts

Mettre au four pas trop chaud (5-6), 35 minutes environ.

P.S.

Ce plat (le butter chicken) se mange avec du riz. Je vous donne la recette pour le riz. Recette japonaise.

Vous passez le riz au chinois. Je ne sais si c’est politiquement correct. Disons que vous passez le riz sous l’eau. Vous le versez ensuite dans une casserole d’eau froide, vous faîtes bouillir et quand vous trouvez le riz cuit à votre goût vous égouttez avec le chinois. L’idéal d’après ce que j’ai vu au Japon dans les années 70, c’est de mettre juste ce qu’il faut d’eau. Grains bien détachés. Je ne vous ai pas donné la recette du riz gluant !

P.P.S

Je viens de lire :

« En marge de son édition spéciale pour les fêtes de fin d’année, parue le 1er décembre, le magazine Bon appétit, fer de lance culinaire du groupe de presse américain Condé Nast, au tirage mensuel de 1,5 million d’exemplaires, a publié sur son site Internet une recette intitulée « soupe joumou ». De très nombreux internautes se sont émus de l’absence de certains ingrédients de base de ce plat traditionnel de la cuisine haïtienne, comme le giraumon (une variété de potiron des Antilles à la peau vert foncé), la viande de bœuf et les pâtes. Pire, la recette de Bon appétit y ajoute des noix caramélisées ou du sirop d’érable. Au sein du lectorat issu de la diaspora haïtienne, la publication crée un malaise. D’autant que la recette a été rédigée par Marcus Samuelsson, un chef suédois d’origine éthiopienne, ce qui a valu à la revue d’être accusée d’« appropriation culturelle ». La rédaction a présenté ses excuses, a supprimé toute référence à la soupe joumou, la rebaptisant « soupe de potiron aux noix piquantes ».«  https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/12/13/aux-etats-unis-une-soupe-au-gout-d-appropriation-culturelle_6063228_4500055.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1607879190

Et dire que les Limousins ont laissé diffuser des recettes de clafoutis avec des pommes (c’est une flognarde !) des pruneaux (c’est du far breton !), etc.

Le clafoutis c’est aux cerises, et on laisse les noyaux !

Ce que le Monsieur Cuisine sait ! mais il n’a pas peur des pléonasmes au jour d’aujourd’hui.

https://www.monsieur-cuisine.com/fr/recettes/detail/clafoutis-aux-cerises/

Une réponse à “J’ai fait mon premier plat au « Monsieur Cuisine Connect », je vous dis tout

  1. Chez nous, il y a un Thermomix (marque Worwerk allemande). Il est utilisé par mon épouse un jour sur deux ; il lui est indispensable.
    Moi, je ne m’en sers pas : je sais seulement le démonter, le nettoyer et le remonter. Je fais la petite main pour éplucher les légumes.
    C’est donc à peu près la paix dans nos chaumières. Pendant le 1er confinement, j’ai publié sur mon blog 61 recettes : https://histoiresduniversites.wordpress.com/2020/05/08/cuisine-en-confinement-56-recettes/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s