Je me souviens de la pièce  » Le souper  » avec Talleyrand (Pierre Rich) et Fouché (Claude Brasseur)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Brasseur

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Rich

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles-Maurice_de_Talleyrand-P%C3%A9rigord

« Le père de Charles-Maurice, Charles-Daniel de Talleyrand-Périgord (1734-1788), chevalier de Saint-Michel en 1776, lieutenant général en 1784, appartient à une branche cadette de la maison de Talleyrand-Périgord, famille de haute noblesse, même si sa filiation avec les comtes de Périgord est contestée« 

https://comite-talleyrand.com/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Fouch%C3%A9

« Joseph Fouché, dit Fouché de Nantes, duc d’Otrante, comte Fouché, est un homme politique français, né le 21 mai 1759 au Pellerin près de Nantes et mort le 26 décembre 1820 à Trieste. Il est particulièrement connu pour la férocité avec laquelle, durant la Révolution, il réprima l’insurrection lyonnaise en 1793 et pour avoir été ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat et l’Empire. »

Parmi ce que je considère comme les meilleures pièces de théâtre d’auteurs contemporains. Vue à Nantes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Souper_(pi%C3%A8ce_de_th%C3%A9%C3%A2tre)

La scène du souper se déroule à Paris le 6 juillet 1815 à minuit, dans l’hôtel particulier de Talleyrand (également nommé hôtel de Saint-Florentin). Fouché s’est rendu à l’invitation de Talleyrand pour y parler affaires. Napoléon a abdiqué et Paris est occupé par les troupes coalisées. On s’interroge alors sur la nature du gouvernement à donner à la France. Dehors, des émeutiers sont contenus avec difficulté par le service d’ordre de la capitale.

Fouché pense qu’il faut revenir à la république. Pour Talleyrand, il faut restaurer les Bourbons ; mais pour cela, il a besoin de l’appui de Fouché, actuellement président du gouvernement provisoire, qui contrôle la ville de Paris. Ce fin souper est l’occasion de le convaincre que le retour de Louis XVIII sur le trône est la seule bonne solution.

Entre deux plats, les deux hauts dignitaires révèlent – souvent à demi-mot – leurs crimes, leurs trahisons, leurs intrigues.

Le Souper est une pièce de théâtre en un acte de Jean-Claude Brisville, écrite en 1989.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Souper_(film,_1992)

Le film finit par une citation des Mémoires d’Outre-tombe

« Je me rendis chez Sa Majesté : introduit dans une des chambres qui précédaient celle du roi, je ne trouvai personne ; je m’assis dans un coin et j’attendis. Tout à coup une porte s’ouvre : entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Talleyrand marchant soutenu par M. Fouché ; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du roi et disparaît. Fouché venait jurer foi et hommage à son seigneur ; le féal régicide, à genoux, mit les mains qui firent tomber la tête de Louis XVI entre les mains du frère du roi martyr ; l’évêque apostat fut caution du serment. »

— ChateaubriandMémoires d’Outre-tombe

Fouché, Claude Brasseur
Talleyrand, Claude Rich

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s