Ça faisait bien 50 ans que je n’avais marché sur un toit en zinc

Au 2 place du marché à Saint-Yrieix-la-Perche, la maison avait 3 étages et un toit plat en zinc, descendant légèrement vers la rue.

Nous y étendions (éparions, disait ma mère périgourdine d’Excideuil) le linge. Sur les cheminées poussaient des giroflées comme sur la tour du Plô.

On vieillit. Alors on a fait faire une extension afin d’avoir chambre et salle de bain au rdc. On a vu des habitants vendre en vieillissant faute de cela. On n’est pas les seuls à s’être lancés dans la construction au grand âge. POn espère n’en avoir jamais besoin !

Et le toit est en zinc. En enjambant la fenêtre de la chambre on est directement sur le toit.

Les voisins eux ont mis un toit en « liner ». (Le liner, c’est tout simplement des feuilles de PVC qui sont soudées entre elles). Normal ce sont des Bretons. Mon oncle était plombier-zingueur.

Je n’étends pas le linge sur le toit. Mais j’ai maintenant un meilleur accès à ce qui reste de pignon. Il avait besoin d’un décrassage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s