Triomphes de Farcy, Contenders, Oxinel, … les haricots verts

https://fr.wikipedia.org/wiki/Haricot_vert

« 

Les haricots verts apprécient un apport de potasse et de phosphore, qui doit être fait sous une forme rapidement assimilable (superphosphate, sulfate de potasse), étant donné la brièveté du cycle de culture. Comme toutes les légumineuses, ils assimilent l’azote de l’air. Cependant un apport de 60 à 80 unités d’azote à l’hectare, immédiatement avant ou après le semis, est généralement recommandé et permet une amélioration du rendement5. En effet d’une part, les haricots ont une capacité de fixation de l’azote relativement plus faible que d’autres légumineuses et le développement des nodules est progressif et n’autorise une fixation efficace qu’à partir de la floraison, trop tardive dans le cas des haricots verts, surtout filets, cueillis très tôt après la floraison. Les apports d’engrais chlorés sont déconseillés au printemps, le chlore étant nocif pour les haricots. La fumure organique à l’aide de fumier frais, mal décomposé, risque de créer des problèmes sanitaires (fonte des semis). Il est préférable de l’apporter sur le précédent cultural.

haricots verts

En culture potagère, les semis, en poquets ou en sillons, se font, sauf pour les semis précoces sous abri, avec des grains préalablement trempés. Il faut, comme pour toutes les cultures de haricots, biner une première fois puis une seconde 15 jours plus tard en butant les pieds jusqu’au niveau des premières feuilles et en créant une rigole pour l’arrosage. Il peut être utile de pailler »

J’ai beaucoup mangé de haricots verts dans ma jeunesse. Des saladiers. Dont en salade le soir. Mon père cultivait.

Ma mère mettait en bocaux Familia Wiss. Je me souviens des Contenders. Toujours tendres même gros et sans fils.

Je me souviens aussi des haricots à rames, les Phénomène à rames aux très longues gousses, jusqu’à 25 cm.

Comme j’avais un fournisseur de haricots triomphes de Farcy en Bretagne du sud, j’ai semé des triomphes de Farcy. Excellents.

Mais il faut être présent au bon moment pour les ramasser… sinon on les mange en grains !

Alors je me suis mis aux Contenders.

Mon producteur bio certifié (je prends bio certifié quand c’est bon. Je fais du bio non certifié, et ce n’est pas toujours bon !) s’est mis en fin de saison aux haricots qui sont ramassés par une machine ! il doit avoir des difficultés à trouver des écolos pour les ramasser ! Mais il est honnête. Il prévient ses clients qu’il ne s’agit pas de la même espèce. Et qu’il faudra les faire cuire plus longtemps que ceux cueillis à la main. Ces haricots sont facilement reconnaissables. Ils sont très fins. Et bien bien moins chers ! Jamais l’espèce n’est précisée.

Un Limousin jardinier amateur de Triomphes de Farcy m’apprend que les Oxinel sont aussi très bons.

Mange-tout Contender

Phaseolus vulgaris

Cette variété produit une abondance de gousses vertes et sans fils. Les grains sont panachés de marron et d’ocre.

Cette variété est rustique et résistante.

Origine historique de la variété :

États-Unis Année de référencement :

1949 Description ancienneté :

Cette variété a été introduite en 1949 aux États-Unis en Caroline du Sud. Elle est sans doute issue de “Early Valentine”

https://kokopelli-semences.fr/fr/p/P3400-contender

Je lis cet avis :

« Le contender est une vieille variété qui a connu son heure de gloire, mais il existe actuellement des variétés qui, a mon avis, lui sont supérieures.
Je citerais celle que j’utilise depuis pas mal de temps : l' »oxinel » de Vilmorin. La récolte est abondante, groupées, des gousses longues et droites, sans fils, calibrées, une excellente saveur et tient bien à la congélation.
J’ai abandonné Contender car de production très irrégulière, s’étalant sur une longue période, les gousses très souvent courbées (pour ne pas dire « enroulées »), forte tendance à faire des fils. »

Je n’ai jamais eu de fils dans les contenders. Mais c’est vrai qu’en fin de saison, les gousses s’enroulent.

Triomphes de Farcy

« Triomphe de Farcy est un Haricot nain à filet précoce d’origine Française, résistant aux températures fraîches, contrairement aux autres variétés. Il produit de nombreuses gousses vertes veinées de pourpre n’atteignant jamais les 20 cm de longueur. Elles se consomment en extra-fin ou fin et abritent des grains chamois légèrement veinés de pourpre. » https://www.promessedefleurs.com/potager/graines-potageres/graines-de-haricots/haricots-filet/haricot-nain-a-filet-triomphe-de-farcy.html

Oxinel

Je vais essayer l’an prochain.

Je lis :

« La variété Oxinel, exclusivité de chez Vilmorin, ne dépasse pas 50 cm de hauteur, un simple buttage des pieds permet de maintenir les plants bien en place.
Ce haricot nain mangetout vert à grain brun et à floraison rose produit des gousses tendres, sans fil, qui conservent leur excellente qualité gustative quel que soit le stade de développement auquel elles sont consommées (stade très fin, lorsque les haricots sont encore jeunes, fins, ou mangetout, juste avant la formation des grains).
Cette variété à filets présente une excellente qualité gustative, que les haricots soient cueillis très fins, lorsqu’ils sont encore jeunes, ou au stade de mangetout juste avant la formation des graines. Très résistant à l’anthracnose, une maladie cryptogamique provoquée par de microscopiques champignons et à la mosaïque du haricot, un redoutable virus, ce haricot ne nécessite aucun entretien particulier » …

Aucun entretien particulier ! ah ah ! pour le « jardin partagé » !!! Si je n’enlève pas les herbes, ils vont disparaître mes haricots et je vais récolter de la datura et autres plantes naturelles, pardon « natures » (c’est plus chic). Cette année j’avais ça dans mes rangs de haricots.

je pense que mon jardinier certifié « bio » a une machine tirée par un tracteur comme celle-ci :

P.S.

Le Pays de Saint-Yrieix recherche des cueilleurs de pommes. C’est saisonnier ! ben oui, la nature est mal faite. Nos jeunes marcheurs pour le climat n’accourent pas.

Il est loin le temps où les jeunes Français partaient apprendre l’anglais au milieu d’autres Français en Angleterre pour ramasser les fraises ! j’en connais qui en sont vite revenus ! Je ne sais si la terre est plate, mais je suis sûr quelle est basse !

P.S.

On m’écrit :

« J’ai testé cette année les deep purple. Floraison magnifique, cueillette
très facile. Mange tout de bonne qualité. « 

Je pense que c’est la même chose que le Purple queen

« Mettez une touche de couleur dans votre potager avec cette variété naine qui produit des gousses violettes de 15 cm de long environ, à fleurs mauves, sans fil. Le feuillage est vert foncé veiné de violet. Très bonne productivité.

Le fruit devient vert foncé à la cuisson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s