« Je suis trempe », un limousinisme

Jacques Beyly écrit sur Twitter

 » Moi j’ai un peu honte de l’avouer, il m’arrive de dire je suis trempé au lieu du  » je suis trempe » de mon enfance. Pourtant je fais attention « 

Ce limousinisme est si ancré dans moi que je ne l’avais pas repéré !

Relisons Y. Lavalade

trempe, -a adj : ruisselant (de sueur, de pluie), trempé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s