» Vénus callipyge  » de Brassens. Mais comment nos parents nous ont-ils laissé écouter Brassens. Ils n’avaient pas l’algorithme de YouTube !

Merci à

Professeur Bang@ProfesseurBang

qui a posté ça sur Twitter. Je fais des efforts pour me mettre au niveau des non boomers !

« Que jamais l’art abstrait, qui sévit maintenant

N’enlève à vos attraits ce volume étonnant

Au temps où les faux culs sont la majorité

Gloire à celui qui dit toute la vérité »

« Du temps des Grecs, deux sœurs disaient avoir
Aussi beau cul que fille de leur sorte ;
La question ne fut que de savoir
Quelle des deux dessus l’autre l’emporte :
Pour en juger un expert étant pris,
À la moins jeune il accorde le prix,
Puis l’épousant, lui fait don de son âme ;
À son exemple, un sien frère est épris
De la cadette, et la prend pour sa femme ;
Tant fut entre eux, à la fin, procédé,
Que par les sœurs un temple fut fondé,
Dessous le nom de Vénus belle-fesse ;
Je ne sais pas à quelle intention ;
Mais c’eût été le temple de la Grèce
Pour qui j’eusse eu plus de dévotion. »

— La Fontaine : Contes et nouvelles en vers – Conte tiré d’Athénée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9nus_callipyge

J’ai visité Naples (quelle ville !), je n’y ai pas mangé de pizza mais je n’ai pas manqué le musée, sans doute le meilleur d’Italie.

https://lefenetrou.blogspot.com/2012/04/naples-le-musee-national-y-voir-ce-qui.html

Kampanien 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s