Je me souviens des cours de natation sur le bassin d’Arcachon

On faisait ça dans la piscine au dessus de la plage (celle des Abatilles ?) où il y avait des nacelles pendues à des chaînes. Le prof ne se mouillait pas. Il maniait une longue perche en alu et nous tapait sur les pieds ou les mains, et c’était douloureux. Je n’avais pas osé vous le dire dans mon billet :

Je découvre que c’était la méthode de Beulque.

Je n’ai jamais appris à nager ainsi !

J’ai appris en faisant ce qu’un grand-père venait de faire faire à son petit-fils. Et ça avait marché du premier coup. Idem pour moi.

S’accatir (les vrais Limousins comprennent !) dans l’eau jusqu’à avoir de l’eau au menton. Tendre les bras au ras de l’eau. Pousser fort sur ces jambes. Et on constate qu’on flotte. On peut alors faire les mouvements des bras et des pieds si longuement appris (je les refaisais dans le lit avant de m’endormir, méthode que j’ai utilisé aussi pour apprendre à changer les vitesses !)

Et c’est ainsi que j’ai pu avoir le bac ! grâce au point gagné à la piscine de Beaublanc à Limoges ! 25 m départ plongé (un plouf). Saint-Yrieix n’avait pas encore de piscine. Mais plein d’étangs et on pouvait se baigner au pied des chutes des barrages des moulins à eau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s