La 2 CV par Léonard de Vinci

Alain Créhange (Auteur)

http://alain.crehange.pagesperso-orange.fr/

Petite anthologie imaginaire de la 2CV dans l’histoire de la peinture occidentale Paru en avril 2011

« De la grotte de Lascaux aux délires de Dali, ce spécialiste des mots-valises a incrusté l’image de la 2CV dans des toiles aussi célèbres que Le Radeau de la Méduse ou L’Angélus de Millet. La démarche pourrait sembler potache, mais l’auteur-créateur est suffisamment malin pour rendre cet exercice de style – techniquement époustouflant – beaucoup moins anecdotique qu’il n’y paraît. […] On rira aux éclats devant ce remake de la Création d’Adam de Michel-Ange, devenue caisse de péage ! Bientôt au musée de l’Automobile ? »
Baptiste Liger, L’Express, 6 décembre 2007

À en croire l’histoire officielle, la 2CV aurait vu le jour il y a soixante ans dans les ateliers d’un constructeur automobile bien connu.
Qu’on nous permette d’en douter. En effet, de nombreux indices laissent transparaître une vérité toute autre, qui remet en cause bien des idées reçues. Cela peut paraître incroyable, mais pourtant, les faits sont là : en réalité, la 2CV remonte à la plus haute antiquité – et même quelques années plus tôt.
Pour permettre au public d’apprécier la portée de notre découverte, nous avons décidé de sélectionner un certain nombre de productions picturales particulièrement emblématiques et, par des procédés faisant appel aux dernières avancées de l’intelligence artificielle, de les restituer dans leur état initial, telles qu’elles furent conçues avant que la censure ne se livre à sa basse besogne de dissimulation des preuves.
Ainsi de Léonard de Vinci à Malevitch, en passant par Le Greco, Turner, Courbet…, En, voiture Simone est le fruit éditorial de cet ambitieux chantier que nous livrons aujourd’hui à votre attention. Nous ne doutons pas que votre vision de notre histoire artistique, religieuse et politique – et, par conséquent, de l’ensemble de notre civilisation – s’en trouvera profondément transformée.

Nouvelle édition revue et augmentée préfacée par Jacques Carelman, auteur du célèbre Catalogue d’objets introuvables (1969, réédition Le Cherche Midi, Paris 1999, 2010).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s